Le temps se fige
Between nature and history
Amérique   Canada  

Canada côte est — 2 jours dans la ville de Québec en automne

23 mars 2019
2 jours pour visiter la ville de Québec

 

Nous voilà arrivés à Québec en ce mois d'octobre pour un road trip dans l'Est du Canada dans l'objectif de traverser et randonner dans des paysages (de fou !) aux couleurs d'automne. Mais avant de prendre la route, nous choisissons de nous poser deux jours dans la ville de Québec, manière d’effacer quelque peu le jetlag, de commencer à profiter des belles couleurs automnales et de visiter cette ville dont nous avions entendu que du bien. Il est vrai que lors de notre court séjour à Montréal, les habitants nous exposaient la ville de Québec comme bien plus jolie que la leur. Pour avoir fait les deux, nous pouvons désormais dire que nous sommes d’accord avec ça. Plus petite, plus historique, plus chaleureuse, et avec une nature magnifique toute proche, nous sommes tombés en amour pour cette ville canadienne.

Des incontournables aux chouettes adresses, on vous livre ici notre guide et nos infos pratiques pour visiter Québec.
 

Que voir et que faire en 48h à Québec ?
Nos incontournables dans la ville

 

 


Québec est une ville des plus charmantes et des plus européennes que l'on puisse trouver en Amérique du Nord ! Berceau de l'Amérique francophone et capitale de la province du même nom, cette ville fortifiée et inscrite au patrimoine mondiale de l'humanité est chargée d'histoire. —Magnifique transition pour vous monter nos quelques notes d'histoire sur cette ville  n'est-ce pas ;)

Découverte dans un premier temps en 1534 par Jacques Cartier, le Québec n'est réellement fondé et exploré qu'au début du 17e siècle par le français Samuel de Champlain (nous retrouverons son nom dans un des quartiers de la ville vous verrez). Arrivé par le  Saint-Laurent, il pose bagage au niveau où le fleuve est le plus étroit (pas bête !) pour y installer un poste de traite de fourrures, ces dernières étant particulièrement demandées en Europe.  C'est de la langue des algonquins, peuple occupant alors une grande partie des terres situées au nord du fleuve, qu'il tire le nom de sa nouvelle colonie :  Kébec signifiant "là où le fleuve se rétrécit" (on ne va pas passer 36 ans à chercher un nom après tout !) — Qui c'est qui va pouvoir encore étaler sa confiture à la machine à café ?  On dit quoi ? On dit merci ! Euh, pardon, je m'emballe, reprenons. L'histoire suit son cours jusqu'en 1759 où la colonie française est finalement cédée aux britanniques suite à une sanglante bataille. Au 18e siècle, Québec ne cesse de se développer grâce à son fructueux commerce du bois et à ses diverses activités industrielles.

Aujourd'hui, c'est une ville canadienne dynamique, culturelle, prônant une identité propre, très touristique et où l'histoire se lit à chaque coin de rue. En plus, les gens y sont super sympas, toujours prêts à discuter et à rigoler. Sincérement, c'est une étape à ne pas râter lors d'un voyage au Québec, vous ne pouvez y passer qu'un bon moment !

Bon à savoir : La ville est divisée en trois grands quartiers : le Vieux-Québec, le plus historique et touristique, la Haute-Ville, avec son grand parc et ses rues animées et la Basse-Ville avec ses quartiers modernes et branchés. 

 

 

 

— 1. OBSERVATOIRE DE LA CAPITALE pour une vue panoramique

vue sur Québec et ses environs

 

Situé au 31e étage d'un immeuble, l'Observatoire de la Capitale offre la vue la plus haute sur la ville de Québec et ses collines environnantes. On admire de haut le majestueux fleuve Saint-Laurent, on photographie l'immanquable château Frontenac à travers la vitre et on pointe du doigt les lieux où nous passerons surement dans les prochains jours. À 221m d'altitude, la ville nous semble miniature ! En plus d'y aller pour cette vue à 360°, c'est le moment d'en apprendre plus sur l'histoire de la ville et de ses habitants à travers un parcours découverte moderne et rythmé par des dessins, des anecdotes, des photographies, des vidéos, des sons, des textes, ...  de quoi faire le plein d'infos. 

Sûrement le premier endroit à visiter à Québec pour en apprendre plus sur la capitale provinciale et avoir des points de vue uniques !

 

observatoire de la capitale de Québec
INFOS PRATIQUES | L'Observatoire de la Capitale

Ouverture : tous les jours de février à octobre, fermé les lundis le reste de l'année
Horaires : 10h à 17h
Tarif : 14.75$ pour un adulte (soit environ 10€ par personne), gratuit pour les -12 ans

Site web : www.observatoire-capitale.com

Petit conseil : à faire, idéalement, avec un ciel dégagé

 

— 2. CHÂTEAU FRONTENAC & LA PROMENADE DES GOUVERNEURS, passage obligé

city trip Québec blog voyage

 

Symbole de la ville de Québec, le château Frontenac est, comme on vous le disait, immanquable. Se dressant fièrement au milieu de la terrasse Dufferin et dominant la ville, il vous suivra partout dans votre visite de la capitale provinciale et vous ne cesserez de le chercher où que vous soyez (si si, je vous assure !). Majestueux, splendide, impressionnant, ce château construit en 1892 et inspiré des manoirs écossais et des châteaux français est en fait un hôtel de luxe. Et pas n'importe quel hôtel car apparemment le plus photographié du monde ! Une chose est sûre, vous ne repartirez surement pas de Québec sans une photo de ce dernier.

Nous ne sommes pas rentrés à l'intérieur car assez intimidés de rentrer dans un tel endroit mais avons pris le temps de traverser la cour intérieure pour lever les yeux sur cette immense façade de briques roses (petit clin d’œil à Toulouse bien sûr), contourner avec précaution les belles voitures garées devant et zieuter la clientèle sortante et rentrante par les portes gardées avant de revenir sur la terrasse Dufferin.

Pour ceux qui voudraient se faire plaisir en passant une nuit dans une des 618 chambres, réservez dés maintenant votre séjour.

Depuis cette promenade en bois, on observe les toits de la ville basse en contrebas et on admire le panorama sur les alentours de la ville, jusqu’aux collines lointaines tapissées de couleurs automnales et sur lesquelles nous randonnerons probablement dans les deux semaines à venir. Au petit matin ou au coucher de soleil, on vous recommande de prolonger la balade en suivant la promenade des Gouverneurs qui mène aux plaines d'Abraham en longeant la citadelle.

 

chateau Frontenac Québec48h pour visiter Québecséjour de 2 jours à Québec

 

— 3. PARC DES PLAINES D'ABRAHAM, lieu historique

balade dans les parcs de Québec

 

C'est ici que se joua le sort de la capitale de la Nouvelle-France en 1759 qui tomba aux mains des anglais après une bataille des plus sanglantes. Ce lieu chargé d'histoire, aussi appelé Parc des Champs-de-Bataille, est aujourd'hui le poumon vert de la ville : un grand parc de plus d'une 100aine d'hectares de pelouse et de forêts vallonnées où il fait bon de s'y promener, surtout avec ces couleurs d'automne. 

On revient vers le château Frontenac en passant par la citadelle, cette forteresse de style Vauban, en forme d'étoile et dominant le fleuve. Petit arrêt sur la terrasse Pierre-Dugua-de-Mons pour profiter de la belle vue sur la ville et le château Frontenac alors aux premières loges.

 

— 4. VIEUX-QUÉBEC, un quartier pittoresque

que faire et que voir à Québec

 

Revenus sur la terrasse Dufferin, on descend alors dans la partie basse de la vieille ville, dans le quartier Petit-Champlain plus précisément, le quartier à la fois le plus ancien de Québec et le plus célèbre. Devenu insalubre au milieu du 19e siècle, le quartier s'est vu rénové dans les années 1970. Aujourd'hui, il faut bien avouer qu'il a un charme fou avec ses petites ruelles, ses maisons de briques, ses fenêtres et toits colorés et ses places pavées. Incontournable !

La rue du Petit-Champlain où se côtoient restaurants, boutiques et galeries d'art serait la rue la plus ancienne d'Amérique du Nord et surtout la plus belle rue piétonne de tout le Canada (distinction remportée en 2014) — c'est qu'elle est bien conservée la petite dame ;) Ne manquez surtout pas non plus la jolie place Royale débordant d'histoire avec son église Notre-Dame-des-Victoires et ses édifices du 17e et 18e siècles. C'est ici que Samuel de Champlain et autres colons français s'installèrent en 1608.

Pour une balade tranquille, on vous conseille d'y venir tôt le matin, quand les boutiques ouvrent à peine. Dans la journée, il y a foule.
Pour accéder au quartier, plusieurs escaliers. Pour les moins sportifs, possibilité de prendre le funiculaire depuis la terrasse Dufferin. | Tarif : 2.25$ | Plus d'infos : www.funiculaire.ca

Vous remarquerez que même depuis la basse-ville, on garde toujours un œil sur le château Frontenac. Siégeant depuis les remparts, il se fait voir de partout, quelle majesté !

 

blog voyage pour faire un road trip au canadamagnifique city break à Québecrécit d'un voyage au Canada en automne
NOTE DE VOYAGE — Dégradé d'automne. La saison est faite pour la ville, ou la ville est faite pour la saison ; les oranges, les jaunes et les rouges de la nature se mélant parfaitement aux briques et toits des édifices.

 

Nous en avons profité d'être dans la partie basse de la ville pour faire la traversée du Saint-Laurent (on vous montre ça juste après) avant de revenir déambuler dans le Vieux-Québec par la rue Sault-au-Matelot, puis par l'étonnante rue Sous-le-Cap qui passe sous des terrasses de maison pour enfin remonter par la côte de la Canoterie. Nous voilà alors dans le quartier Latin. Moins connu, plus calme, baigné de couleurs, il a, lui aussi, un charme qui ne nous a pas laissé indifférent.

 

conseils visiter Québecvisiter Québec en automneque faire dans la ville de Québec ?

 

— 5. TRAVERSÉE QUÉBEC-LÉVIS, ferry avec vue

blog voyage road trip été indien au Canada

 

À deux pas de la place Royale, nous faisons un petit croché par Lévis, la ville située sur l'autre rive du fleuve Saint-Laurent, face à Québec en empruntant le traversier. On ne s'arrête pas, on reste à bord, on profite simplement de la vue sur la ville de Québec aux couleurs automnales et le château Frontenac (quand je vous disais qu'il nous suivait partout :). La traversée n'est pas bien longue (comptez environ 10-15 minutes) mais suffisante pour avoir un autre regard sur la ville. C'est toujours sympa d'avoir un panorama différent, ici on embrasse une vue d'ensemble sur le Vieux-Québec.

Une fois la nuit tombée, le spectacle doit être aussi de toute beauté avec les édifices éclairés et les reflets sur le fleuve. Et puis, en hiver, il parait que la traversée devient une expérience en soi : le bateau brisant la glace pour se frayer un chemin. Parfois, on aimerait bien faire un truc à différents moments de la journée ou à différentes saisons, pas vous ?
Devenue destination de croisières sur le fleuve Saint-Laurent, il ne vous sera pas impossible d'observer ces bateaux géants dans le port. Pour notre part, nous avons eu droit au géant des mers en personne bateau, j'ai nommé le gigantesque Queen Mary 2. Il reliait alors New York et Québec. Impressionnant !

 

city break au Canada à Québec
INFOS PRATIQUES | Traversier Québec-Lévis

Ouverture : tous les jours
Horaires : de 6h20 à 2h20, une traversée toutes les 30 minutes environ
Tarif : 7$ A/R (environ 5€ pp)

Plus d'infos : www.traversiers.com/traverse-quebec-levis

 

— 6. SAINT-ROCH, le quartier culturel et underground

street-art Québec

 

On sort quelque peu des sites touristiques pour nous diriger vers le quartier Nouvo Saint-Roch, au cœur de la Basse-Ville. Cet ancien quartier industriel et ouvrier, avec ses commerces du bois, de construction navale et de manufactures, s'est gentrifié depuis les années 2000. Avec l'apparition de théâtres, cinémas, galeries d'art, salles de concert, bars et restos branchés, il est aujourd'hui un quartier dynamique, culturel et créatif. Son artère principale, la rue Saint-Joseph Est, en est un très bon exemple. Perso, c'est surtout parce que nous avions un hôtel dans le quartier et parce qu'on voulait absolument aller voir les fresques murales (street-art ❤) sous le grand nœud autoroutier que nous y avions fait un tour. Pas déçus !

Pour y accéder depuis la Haute-Ville, plusieurs possibilités :
  • emprunter l'un des 30 escaliers (c'est bon pour le cardio ;)
  • utiliser l'ascenseur du faubourg Saint-Jean-Baptiste
  • descendre la rue Saint-Paul et passer sous le nœud autoroutier

 

informations quartier Québec

 

— 7. NOS ADRESSES À QUÉBEC

Où manger à Québec ?

— LE MATIN / LE MIDI POUR CASSER LA CROÛTE

Si vous êtes dans le quartier Saint-Roch, on vous conseille de vous arrêter au CAFÉ SAINT-HENRI pour prendre votre petit-déjeuner ou avaler un petit sandwich. À l'image du quartier, ce joli café micro-torréfacteur avec ses grandes tables de bois est propice à la détente. Ce matin-là, les températures ne sont pas bien hautes ; on commande un croissant et un bon chocolat chaud pour se réchauffer et on va s'installer sur une grande table. 

Plus d'infos : sainthenri.ca | rue Saint-Joseph
où manger à Québec ?

 

Pour manger sur le pouce le midi, rien de tel que de se poser au CAFÉ LES GOURMANDISES LOUCA. Tout proche de l'Observatoire de la Capitale, c'est un endroit qu'on a absolument adoré car prônant des valeurs auxquelles nous sommes particulièrement sensibles à savoir le végétalien, le biologique et le zéro déchet. À la fois restaurant, pâtisserie et épicerie zéro déchet, on y a trouvé des produits de qualité à déguster dans une ambiance hippie.

Pas de photo car zappé sur le coup mais quel regret car on aurait bien aimé vous montrer l'endroit et ce qu'il est possible d'y trouver mais jetez un petit coup d'œil par ici : louca.bio | rue Saint-Jean

 

Une autre alternative le midi et toujours sain : BOLS ET POKÉ. On adore le concept : du fast-food mais en mode santé : des produits frais, sélectionnés avec soin et savoureux. C'est beau, ça sent bon et c'est délicieux au point qu'on aimerait goûter à tout. On recommande vraiment !

Plus d'infos : www.bolsetpoke.ca/st-jean | rue Saint-Jean (aussi !), et une autre adresse rue Saint-Joseph
adresses manger à Québec

 

— LE GOÛTER

Un petit-creux dans l'après-midi ? Pas vraiment pour nous mais impossible de résister à l'odeur du pop-corn qui s'échappe de chez MARY'S POPCORN SHOP. Au beurre salé, au chocolat ou au sirop d'érable, vous vous laisserez bien tenter par un petit pot non ?

Plus d'infos : www.maryspopcornshop.com | rue Saint-Jean | Petit conseil : le plus petit pot était déjà bien grand pour nous

 

— LE SOIR

Après l'effort, le réconfort.

Après une journée de marche dans cette ville au dénivelé mouvant, nous choisissons de dîner à LA BÛCHE pour goûter à  une cuisine québécoise traditionnelle, généreuse, délicieuse et saupoudrée de quelques touches de sirop d'étable. Ambiance chalet et festive, top.

conseil pour manger à Québec
Plus d'infos : restolabuche.com

 

Et pour les amateurs inconditionnels de burgers, on vous propose de vous asseoir à une table de CHEZ VICTOR. Une chaine certes mais il faut reconnaître que leurs burgers sont excellents et plutôt originaux.

Plus d'infos : chezvictorburger.com/st-paul | rue Saint-Paul, près du marché du Vieux-Port, d'autres adresses au Québec

 

D'AUTRES ADRESSES

Et si vous restez plus longtemps que nous à Québec, voilà une petite liste des adresses que nous avions repérées et que n'avons pas eu l'occasion de tester :

  • Ciel !, pour boire un verre et profiter d'une autre vue panoramique sur Québec | www.cielbistrobar.com | dans la Haute-Ville
  • Le lapin sauté, une cuisine de terroir mettant le lapin à l'honneur (plutôt rare quand même non ?) | www.lapinsaute.com | rue du Petit Champlain
  • Chez Boulay Bistro Boréal, une cuisine nordique raffinée | chezboulay.com  | rue Saint-Jean

 

***

 

Autre adresse mais qu'on ne vous conseille pas, du moins pour un petit-déj ou un brunch : le 1640 BISTRO. Rien d'exceptionnel et des produits pas franchement de qualité et goûtus... 

Où dormir à Québec ?

 
où dormir à Québec

 

Vantés par plusieurs blogueurs, nous avions envie de nous faire notre propre opinion sur le MONASTÈRE DES AUGUSTINES, un lieu des plus atypiques où nous avons eu la chance de dormir. Idéalement situé en plein cœur du Vieux-Québec, l'hôtel du monastère a ouvert ses portes en 2015 permettant ainsi de soutenir des missions sociétales et de faire perdurer l'héritage et le savoir des sœurs Augustines. 

Arrivées de France en 1639 (ordre existant depuis le 6e siècle) lors de la colonisation de la Nouvelle-France, elles apportèrent, avec elles, leurs connaissances en médecine et ouvrirent au fil des siècles plusieurs hôpitaux dans toute la province.

Aujourd'hui, le monastère est en fait bien plus qu'un hôtel dans un édifice historique, c'est un lieu multi-facettes que vous pouvez même venir découvrir sans pour autant y dormir.  Il regroupe en effet un musée, une boutique, un centre de bien-être et un restaurant. En plus de découvrir l'histoire des Augustines et de leur mode de vie et appréhender l'évolution de la médecine au fil des siècles (fascinant !), c'est le lieu idéal pour se ressourcer et prendre soin de soi. Cela se ressent dés qu'on ouvre ses portes tant les lieux sont calmes et sereins. Dans la chambre, la décoration épurée et authentique invite également au repos et au bien-être. On avoue qu'avec la frénésie de nos vies, cela nous a fait le plus grand bien d'y passer un moment ! Nous n'avons pas été au restaurant pour un repas mais y étions pour le petit-déjeuner : un buffet de produits de saison, locaux et bio, un de nos meilleurs petit-déj de vacances ! Et puis, en bonus, l'architecture alliant l'ancien et le contemporain est un plaisir pour les yeux (et le boitier).

Tarif : à partir de 84$ pp (~60€) la nuit dans une chambre authentique avec pdj vitalité (à prendre en silence comme le faisaient les sœurs) et accès au musée. Douches et sanitaires communs.
> Réserver une nuit insolite au monastère

Il existe également des chambres dites "contemporaines" pour dormir dans le même lit que votre chéri(e) mais comme leur nom l'indique moins authentiques pour 104$ pp (~70€)

Côté restaurant, le menu est à 26.45$ hors taxes et comprend une soupe, un buffet de salades et crudités variées, un plat avec viande, poisson ou végé, un dessert et un thé. On aimerait y déjeuner si on a la chance de revenir dans le coin.
expérience dormir à Québecmonastère une nuit à Québec

 

Arrivés à Québec, nous avons en fait d'abord posé nos valises à l'HÔTEL DU JARDIN pour la première nuit, situé dans le quartier Saint-Roch. Pas forcément au plus proche des sites touristiques, le personnel n'en est pas moins sympathique et la déco dans l'air du temps. En revanche, la chambre où nous étions n'était pas des plus fonctionnelles : compliqué de trouver une prise de courant pour recharger tout notre matos par exemple et une salle de bain minuscule. Nous sommes quelque peu mitigés sur cet hébergement au vu du prix, mais reste bien quand même.

Tarif : environ 96€ la nuit (pas de pdj) | Réserver une nuit dans cet hôtel 

 

Nous avons passé notre dernière nuit à l'HÔTEL MANOIR MORGAN. Le lieu dans lequel nous dormons n'a pas une grande importance à nos yeux, à moins qu'il soit atypique car c'est alors une vraie expérience. De manière générale, tant qu'il est propre et fonctionnel, cela nous suffit. En revanche, sa situation géographique nous importe — juste pas envie de passer notre séjour dans les transports. Il faut reconnaître que cet hôtel est idéalement situé : en plein cœur du Vieux-Québec et à deux pas de la terrasse Dufferin et du château Frontenac. Le personnel est très sympathique et la chambre était très confortable. Vraiment une chouette adresse !

Tarif : à partir d'une 100aine d'€ la nuit, sans pdj | Réserver votre chambre dans cet hôtel
 

Nos CONSEILS PRATIQUES pour rester quelques jours à Québec

 

Comment aller à Québec ?
Très peu de vols directs depuis la France : 2 par semaine avec Air Transat depuis Paris. En revanche, plusieurs vols quotidiens depuis Montréal.
Autre possibilité : s'arrêter à Montréal et y louer une voiture, Québec est à environ 2h40 de route ou y prendre le train (environ 90 - 100 $ le trajet).
> On vous conseiller de comparer et réserver les vols avec Skyscanner.fr

VISA : Pas besoin de visa à proprement parlé mais d'une Autorisation de Voyage Électronique (AVE) | Tarif : 7$ pp, demande à faire en ligne
Quand aller à Québec ?
Tout dépendra bien sûr de votre envie : la ville change au fil des saisons.
  • Été : vous y trouverez apparemment plein de spectacles de rue et des festivals.
  • Hiver : le fleuve devient glace, la neige recouvre la ville, patins, luges, et autres activités hivernales font la joie des grands et des petits + temps des sucres
  • Automne : pour admirer les belles couleurs de l'été indien : les érables se teintent de rouge et d'orange ♡ 
Comment rejoindre le centre-ville depuis l'aéroport ? 
Pas vraiment d'autre choix que de prendre le taxi : aucun bus ne relie l'aéroport au centre-ville (dommage !). | Tarif : comptez environ 35$ le trajet + tips.
Combien de temps rester à Québec ? 
2 jours nous semble l'idéal pour profiter pleinement de la ville. Un petit 3ème permet de s'aventurer dans les alentours et randonner dans de beaux paysages.
Comment se déplacer dans la ville ?
Tous les moyens sont bons pour explorer la ville :
  • À pieds ! Le centre-ville n'est pas bien grand, on peut facilement aller d'un site touristique à un autre en faisant travailler ses petites gambettes.
  • La ville est, néanmoins, dotée d'un très bon réseau de bus urbains. | Tarif : 3.25$ le billet, 8$ le forfait jour
  • Possibilité aussi de louer des vélos électriques (ou classiques) dans des agences situés près du Vieux-Port.
  • Le Bus Rouge, pour les adeptes des bus touristique, dessert tous les sites touristiques. | Tarif : 36$ pour la journée (montées et descendes illimitées)
Louer une voiture à Québec
On vous invite à comparer les prix sur RentalCars.
Pour vous donner un ordre d'idée, nous avons payé environ 300€ pour une location sur 12 jours (sans assurance).
Bon à savoir avant de partir
Plein de petits trucs qui sont utiles de savoir avant de partir :
  • Langue : le français — vous ne devriez pas être trop perdus (sauf quand les québécois se mettent à parler québécois ! — pas toujours simple il faut avouer)
  • Monnaie : Dollar canadien > voir le taux de change
  • Électricité : Le courant, comme dans toute l'Amérique du Nord, est de 110V et les prises sont avec deux fiches plates. Il vous faudra donc un adaptateur.
  • Décalage horaire : -6h (ça pique un peu mais on se remet vite)
  • Pourboires : Dans les restaurants, il est d'usage, comme aux États-Unis, de laisser 15 à 20% du prix hors taxes. Pour vous aider à l'estimer, il est souvent écrit un "exemple de pourboire" sur l'addition (c'est qu'ils pensent à tout !), sinon sachez que la somme des taxes est d'environ 15%.
  • Prix : Les prix affichés sont toujours hors taxes (restaurants, hébergements, magasins, ...). Il vous faudra donc ajouter 15% lors du passage en caisse + pourboires dans les restaurants.
  • Heures des repas : Les québécois (et les canadiens de manière générale) mangent plus tôt que les français : déjeuner de 11h30 à 13h et dîner de 17h30 à 20h. Attention, il est très rare que les restaurants servent ou même soient encore ouverts après 20h — on parle en connaissance de cause, on vous racontera ça dans notre article dédié à la Cabot Trail.
 

Alors envie de vous arrêter quelques jours pour visiter la ville de Québec ? 

 

 

Vous êtes sur Pinterest et vous préparez un voyage dans l'Est du Canada ? Pensez à épingler cet article.

 48h pour visiter Québecvisiter Québec en automne
À bientôt pour de nouvelles histoires et aventures palpitantes,
Clémence + Vincent
Vous aimerez aussi
2 commentaire(s)

Profil de Amélie
29 mars 2019 à 23:59
coup de cœur pour le Monastère des augustines, un endroit hors du commun <3 Je prends vos adresses bouffe, j'y retourne en juin :)
Profil de Clémence
30 mars 2019 à 20:47
Oh la chance mais tu n'es pas bien loin toi maintenant ;) Une ville super agréable Québec ! Côté bouffe, y a de quoi faire, régale-toi ! :)
Salut, nous c'est Clémence et Vincent, un couple de toulousains qui a la bougeotte. On partage ici nos instants aux 4 coins du monde ou à côté de chez vous.
Et si ça devenait les vôtres ?
Clémence + Vincent

Retrouvez-nous @Letempssefige


    © Le temps se fige | Blog voyage
    Tous droits réservés | Mentions légales