Logo du site
Le temps se fige
Blog voyage et photographie
Europe   Irlande  

City guide — Visiter Dublin et ses alentours

City trip de 24h à Dublin
 
Même si nous venions en Irlande pour, principalement, sillonner sur la Wild Atlantic Way, cette route mythique qui longe la côte atlantique, nous étions tout aussi impatients de découvrir Dublin et ses alentours !

 

Nous n’y sommes restés qu’un peu plus de 24h, juste le temps d'atterrir le soir, d’arpenter les rues le lendemain et de partir le jour suivant à la découverte des beaux paysages irlandais. Pour autant, nous avons été plus que ravis de ce que la ville nous a offert durant ce court séjour : la rencontre avec des biches et des daims en liberté (oui oui, vous avez bien lu !), du street-art partout (ceux qui nous suivent depuis quelques temps savent qu'on adore ça !), des portes colorées (toujours aussi fan des portes !), des adresses super sympas (faut bien grignoter de temps en temps), de la Guinness (of course !) … Nous n’avons pas voulu faire les “classiques” car avec ce beau soleil (Dieu seul sait que cela peut être rare en Irlande !), on voulait profiter de rester dehors et découvrir la ville au hasard des rues. Et puis, on se dit qu'un jour on reviendra ;)

Pour ceux qui viendraient lors d'un grand week-end, sachez qu'il y a moyen de s'échapper de la ville et de trouver une belle nature à seulement une petite heure de route, nous avons pu découvrir quelques spots durant le road trip qu'on vous partage en bas de l'article.

 

QUE FAIRE ET QUE VOIR À DUBLIN ?
Nos endroits et adresses sympas pour découvrir la capitale irlandaise et ses environs

 

 

 

 

— 1. PHOENIX PARK, à la rencontre de biches et de daims en liberté

balade à vélo dans phoenix park
VINCENT - "Oh une biche !"

 

En cette heure très matinale et ensoleillée pour notre journée à Dublin, nous enfourchons les vélos en libre service pour aller se balader dans Phoenix Park, l'un des plus grands parcs de ville au monde (deux fois Central Park ! - d'où les vélos !). L'air frais du matin et le calme d'un parc ne peut que nous faire du bien pour commencer ce voyage et nous réveiller en douceur. Nous traversons ainsi le quartier de Temple Bar puis longeons la Liffey, fleuve traversant la capitale, en direction de l'ouest jusqu'à atteindre les portes de cet immense espace de verdure.

Le parc est aussi connu pour ses daims en liberté se mêlant tranquillement aux joggeurs et aux promeneurs. On peut se dire qu'ils ne doivent pas être durs à trouver. Erreur ! Après une petite heure à pédaler sur les chemins emménagés du parc, toujours aucune trace des bambis. Et puis, par hasard, on repère comme une grosse tâche sombre au loin dans le pré de gazon au centre du parc mais inaccessible en bicyclette (quand ça veut pas, ça veut pas hein). On pose alors les vélos et on s'aventure à leur rencontre. Les voilà enfin ! Cela nous rappelle tellement notre balade dans le parc de Dyrehaven à Copenhague, toujours magique d'approcher des animaux sauvages ! Ici, ils ne le sont pas tant que ça (bagués) mais tout de même.

Pour la petite info, il s'agit en fait d'une ancienne réserve de chasse créée en 1662 puis réaménagée pour le public en 1745.

 

biches de phoenix parkdaims phoenix park

 

— 2. PORTES COLORÉES du Dublin géorgien

portes colorées de dublin blog voyage

 

Vous connaissez notre amour pour les jolies portes, n'est-ce pas ? Imaginez notre ravissement quand nous commençâmes à apervoir les très belles portes colorées de Dublin à travers la fenêtre du bus qui nous menait au centre-ville après notre arrivée à l'aéroport. Nous savions alors que nous nous aventurerions au détour de nombreuses rues pour les photographier. Et c'est ce que nous fîmes en revenant à bicyclette au cœur de la ville !

Héritées de la période géorgienne (1714 - 1830) et devenues le symbole de la capitale irlandaise, ces portes colorées habillent et distinguent les immeubles de briques tous quasiment identiques. Toutes plus jolies les unes que les autres, il faut prévoir un bout de temps pour arpenter les rues et les découvrir une à une.

On les trouve plus particulièrement autour du parc St Stephen's Green, sur Harcourt Street,  autour de Merrion Square et Fitzwilliam Square.
L'humour irlandais dit que chaque porte a été peinte d'une couleur vive pour aider l'irlandais quelque peu saoul à retrouver sa maison.

 

nos adresses pour voir les portes colorées de Dublindevant des portes colorées de Dublin

 

— 3. STREET-ART, des fresques murales partout

magnifique street-art sur times hotel Dublin
Des graffitis géants sur Times Hotel

 

En plus des portes colorées, on ne peut manquer les géantes fresques murales disséminées un peu partout dans la ville ! L'idée est de vadrouiller au hasard des rues pour trouver ces œuvres tout aussi colorées qui font aujourd'hui entièrement partie du paysage. Cela ne fait que renforcer la personnalité de la ville. En tout cas, nous on adore le street-art ! Que ce soit à Londres, à NY, à Montréal, ou maintenant à Dublin, on collectionne les graffitis en photo ;) Il y a tout de même quelques rues emblématiques où cet art de rue est roi comme les rues du vieux quartier de Temple Bar (regardez un peu les façades du Blooms Hotel ! - entièrement recouvertes par le street artist James Earley). Et puis, il y a Adair Lane et Bedford Lane, deux rues étroites livrées entièrement à l'imagination des graffeurs et autres artistes de rue. Avec un peu de chance, vous pourrez même en voir quelques uns à l'œuvre.

 

photographier les graffitis à Dublingéantes fresques muralesfaçades street-artgraphes sur blooms hotelstreet-art à temple bar

 

— 4. LIBERTIES, le quartier "hors des murs"

quartier liberties de Dublin

 

Parmi les quartiers de Dublin, on trouve celui des Liberties. Anciennement hors des murs de la ville, réputé pour son industrie textile, ses commerces de famille et ses distilleries de whiskey, et accueillant une population ouvrière plutôt pauvre, il fait partie des quartiers les plus anciens de la capitale. Aujourd'hui quartier populaire, il voit arriver, directement en son centre, un flot de touristes permanent. En effet, intégrant la fameuse brasserie Guinness, les touristes se ruent vers cette attraction incontournable qui brasse à longueur de journée la fameuse bière noire sans toujours s'aventurer dans le quartier. Sans vous étonner, nous fîmes le contraire : le soleil présent, nous choisissons de faire une balade architecturale dans ce quartier des plus authentiques. Les murs de briques, allant du rouge intense au marron taupe, en passant par les teints orangés et roses (petite pensée pour Toulouse), se veulent être l'objet de notre attention en se parant d'ombre et de lumière.

 

guinness storehouse sur saint james street
Pose obligée devant  la St James Gate, grande porte protégeant l'empire Guinness depuis 1759
briques rouges aux liberties blog voyage

 

— 5. TEMPLE BAR, le quartier qui bouge

the temple bar

 

Impossible de passer à Dublin sans passer par Temple Bar, le quartier incontournable de la capitale ! Il faut y aller de préférence en fin d'après-midi voire le soir pour s'imprégner de l'ambiance qui s'en dégage. Ici, c'est une concentration de pubs à la mode, de restaurants branchés, de boutiques vintage, de galeries d'art, ...  L'après-midi, les rues sont plutôt calmes (le calme avant la tempête on pourrait dire :), le soir c'est tout autre chose : ça chante, ça danse, ça rigole, ça boit de la Guinness, ...

Le quartier en lui-même est super sympa ! Des rues étroites et pavées, des devantures colorées, du street-art un peu partout, ... Il faut savoir que ce ne fut pas toujours comme ça car jusqu'au XIXe siècle, c'était un peu le quartier à éviter dans Dublin : des voleurs, des cachots, des bordels, ... tout l'opposé quoi ! Et puis au XXe siècle, on décida de rénover ce vieux quartier. Il perdit alors son côté un peu vagabond et bohème et devint plus bobo et touristique. Gros gros pouce en l'air tout de même pour un quartier de cette renommée, surtout quant on pense qu'il n'y a pas de grands magasins comme on peut en trouver dans des vieux quartiers d'autres capitales (ouf !). Il a vraiment un charme unique qui nous a bien plu !

 

quartier incontournablepubs de temple bar

 

— 6. DES ADRESSES GOURMANDES

Le midi, avec ce beau temps, on mange volontiers au EATYARD, une cour remplie de food trucks pour combler toutes les envies sur fond de musique sympa. Le genre d'endroits qu'on apprécie particulièrement et qu'on aimerait voir se multiplier un peu partout. Du burger vegan au cupcake citron, en passant par le fish&chips, la glace saupoudrée de pépites, les churros, le burger carnivore, il y en a pour tous les goûts. On commande, on paye, on emporte et on va s'installer sur les canapés ou sur des tabourets hauts. Ambiance détente garantie.

Plus d'infos : the-eatyard.com

manger au eatyard Dublin
cocobrew

Dans l'après-midi, on fait une pause sucrée chez COCOBREW, un endroit adorable aux allures branchées situé dans une petite rue de Temple Bar. Un smoothie et une part de cake vegan nous ont redonné l'énergie pour continuer à vadrouiller et pédaler un peu partout dans la ville. Le café y est apparemment très bon. Possibilité d'y venir casser la croûte le midi.

Au menu : www.cocobrew.ie

 

Le soir, les restaurants sont vite pleins ; il faut penser à réserver. Alors que nous débarquions à Dublin les mains dans les poches, pour notre premier soir, nous avons dîné à BUNSEN, un fast food au menu riquiqui (ce dernier est d'ailleurs présenté sur une carte de visite) : 1 burger pour tout le monde où il est possible de retirer certains ingrédients (le prix reste inchangé) et servi avec frites. Facile, simple, rapide, peu onéreux et, en prime, lieu stylé, tout ce qu'il nous fallait avant d'aller au lit.

Bon plan : s'il n'y a plus de place, ils vous textotent dés qu'une table se libère, vous permettant d'aller boire une petite Guinness entre temps (c'est un exemple bien sûr ! ;)

Plus d'infos : www.bunsen.ie

burger bunsen
sprout and co Dublin

Pour le second soir, nous avons opté pour un plat plus sain en allant chez SPROUT & Co.  Développant à la fois leur propre restaurant fast food et leur propre ferme à une 30aine de km de la capitale, les propriétaires ont voulu une carte de salades élaborées avec des produits frais, bio, de saison et locaux. Tout ce qu'on aime ! Portion généreuse pour un prix tout à fait abordable (une 10aine d'euros), petit bémol sur les couverts en plastiques et les grands bols en carton.

Plus d'infos : www.sproutfoodco.com | Attention, ferme autour de 19h30.  | 2 adresses à Dublin

 

Et comme nous aimons à la folie les brunchs, nous sommes partis (petit-)déjeuner un matin chez BROTHER HUBBARD, une adresse incontournable pour bruncher dans la capitale, et ça n'importe quel jour de la semaine. Ne vous laissez pas tromper par la devanture, la salle est immense. Niveau déco, on avoue, qu'au vu de la notoriété du lieu, on s'attendait à mieux car sans charme particulier. En revanche, dans l'assiette, un délice !

Plus d'infos : brotherhubbard.ie | Tarif : une 10aine d'€ pour une tartine avocat œufs | 2 adresses : une au nord de la Liffey, et une au sud

brunch brother hubbard
 

Et pour ceux qui resteraient plus longtemps, voici quelques adresses que nous avions repérées à droite à gauche mais que nous n'avons pas testées :

  • Beckett & Bull, brunchs, hotdogs et veggie burgers | beckettandbull.ie
  • The Fumbally, pour un (autre) super brunch | thefumbally.ie
  • Bernard Shaw, lieu atypique, bonne ambiance pour passer une soirée et grignoter un morceau | thebernardshaw.com
  • Murphy’s Mingles, pour leurs glaces artisanales et leurs parfums atypiques (à retrouver aussi dans d'autres villes d'Irlande) | murphysicecream.ie
  • Queen of Tarts, un salon de thé aux allures de maison de poupées | www.queenoftarts.ie

 

— 7. LES GRANDS CLASSIQUES

En cas de pluie (ce qui peut fortement arriver par ici n'est-ce pas), nous nous étions fait la liste de quelques incontournables dublinois et dans lesquels nous aurions pu nous abriter : 

  • La bibliothèque de Trinity College : superbe bibliothèque-musée, ambiance Harry Potter garantie
  • Georges Street Arcade : marché couvert, boutiques vintage
  • National Botanic Gardens : notre amour pour les jardins botaniques reste intact
  • Guinness Storehouse : incontournable, entrepôts design,  vue à 360° sur la ville
  • The Old Jameson Distillery ou Teeling Whiskey Distillery : faisant clairement partie de l'histoire du pays, il faudra bien visiter une distillerie
  • Saint Patrick’s Cathedral et son parc : grande et belle cathédrale du XIIIe siècle

 

 

Wow ! On a adoré cette escapade urbaine ! Dublin est une ville à taille humaine, adorable et à fort caractère aussi, énergique, nature et remplies d'adresses sympathiques. On revient avec de chouettes souvenirs, des couleurs plein le boitier et une envie de revenir un de ces quatre pour en voir plus,  voir les grands classiques et expérimenter des adresses cools que l'on s'est noté durant le séjour.

 

Retrouvez la suite de notre road trip en Irlande avec quelques idées pour s'évader autour de la capitale pour ceux qui viendraient éventuellement passer un grand-weekend :

  • Pour une journée nature, on vous dirait d'aller randonner à Glendalough dans le Wicklow Mountains National Park, à 1h au sud de la capitale. Ce petit hameau abrite les ruines d'un ancien monastère du VIe siècle et est le point de départ de multiples randonnées dans les montagnes et sur les bords de lacs.
  • Pour ceux qui veulent respirer l'air marin, il faut aller à Howth ! Accessible en transport en commun depuis le centre-ville, ce village de pêcheurs situé au nord-est de la capitale est un arrêt incontournable pour un séjour à Dublin. Il faut y aller par beau temps pour se promener les longs des falaises abruptes qui vous donneront un petit aperçu des côtes d'Irlande et grignoter un excellent fish and chips sur le port. Avec un peu de chance, vous pourrez apercevoir des phoques pointés le bout de leurs nez entre deux bateaux.
  • Et pour les amoureux d'Histoire, il y a de quoi être comblé avec le site préhistorique de Brú na Bóinne situé dans la vallée de la Boyne, à 1h de route au nord de Dublin.
Vous connaissiez Dublin ?

Voilà, on espère que ça vous a plus !  Comme d'habitude, n'hésitez pas à partager avec nous d'autres spots à voir, d'autres bonnes adresses, ça sera toujours utile aux prochains voyageurs ou pour ceux qui comptent y retourner un jour (comme nous ;)

 

 

Vous aimez Pinterest ? Nous aussi ! N'hésitez pas à épingler cet article ;)

visiter Dublin et ses alentoursun week-end à Dublin
 

Nos infos pratiques pour visiter Dublin

 

S'envoler pour Dublin
Les vols depuis Paris peuvent ne pas être chers du tout : à partir de 30€ A/R avec Aer Lingus notamment !
Depuis Toulouse, vous pouvez tomber sur de bons prix aussi : à partir de 80€ A/R avec Aer Lingus aussi, et c'est du direct !
Il y a bien sûr des vols directs depuis de nombreuses autres villes françaises : Lyon, Marseille, Bordeaux, Perpignan, Nantes...

> Comparez et réservez vos vols pour Dublin au meilleur prix 
Comment rejoindre le centre-ville de Dublin depuis l’aéroport ?
L’aéroport de Dublin se trouve à une dizaine de kilomètres au nord de la ville. Pour rejoindre le centre-ville de Dublin, vous pouvez :
  • prendre un bus express : avec les compagnies Terravision ou Aircroach jusqu’au centre (Grafton Street/Kildare Street/O’Connell Street). | Tarif : 6€ environ de jour comme de nuit.
  • prendre le bus n°16 (bus classique - pas mal d'arrêts) | Tarif : 3.30€ par personne , en monnaie uniquement
    La zone de bus n'est pas très facile à trouver : depuis l'intérieur de l'aéroport, suivre les panneaux "bus" qui vous mèneront directement aux bus express puis longer les arrêts de bus jusqu'à arriver plus haut à une zone de bus de ville (certains sont à deux étages) juste en face de la tour God is love
  • prendre le taxi : comptez 25€/30€ pour vous rendre dans le centre
Comment se déplacer à Dublin ?
Comme d'hab, on vous dira que vos pieds sont les meilleurs moyens de vous emmener partout tout en ayant la possibilité de lever les yeux pour capturer les détails qui font aussi le charme de la ville. Cela reste notre moyen favori d'arpenter une ville, même s'il faut faire 20km dans la journée ; donc pensez à prendre de bons baskets surtout qu'il y a pas mal de pavés à Dublin.

Cependant, pour une fois, on vous dira aussi le vélo. Avec ce temps superbe, nous avons adoré pédaler dans la ville. Il y a plein de voies pour les cyclistes, tout est bien emménagé. Et pour explorer Phoenix Park, ça reste le meilleur moyen car c'est un peu excentré de la ville et puis c'est immense, sincèrement.

Cependant, s'il fait moche ou si vous voulez gagner du temps, ce que l'on comprend tout à fait aussi, il reste bien sûr les transports en commun :
  • Il y a plein de bus à Dublin : c'est une véritable institution. Ils circulent en général de 6h à 23h30 en semaine, un peu moins le week-end. Apparemment, il est impossible de trouver une carte papier explicitant toutes les lignes ; le meilleur moyen est de regarder directement sur le site officiel www.dublinbus.ie ou sur Google maps. Pour payer votre ticket, pas de machine mais à acheter directement dans le bus ou éventuellement dans des petites boutiques. Préparez alors votre monnaie car les chauffeurs ne rendent pas la monnaie (billets non acceptés). 
    Si vous pensez utiliser souvent le bus durant votre séjour, sachez qu'il y a la Leap Visitor Card Dublin donnant accès illimité à tous les transports en commun (bus, luas, dart) pendant une journée pour 10€ ou pendant 3 jours pour 20€.
  • Il y a aussi le DART, sorte de RER dublinois, qui pourra vous emmener en une vingtaine de minutes à l'extérieur de la ville, à Howth par exemple. Le trajet est apparemment très panoramique (vous nous direz hein ?) !
  • Sinon, il y a le LUAS, autrement dit, le tramway. | Tarif : à partir de 2€ le trajet simple, le prix est dépendant du nombre de zones traversées

Autre moyen, les bus touristiques. Ce n'est pas quelque chose qu'on fait généralement (on aime tellement marcher) mais certains aiment bien les bus à arrêts multiples. On avoue que ça doit être plutôt pratique pour avoir un aperçu global de la ville. À Dublin, il y a le Dublin Freedom Pass reconnaissable par leur couleur verte et leur étage. | Tarif : à partir de 58€ (1 jour d'utilisation)

Le dernier moyen reste de louer une voiture. Si vous ne visitez que la capitale, vous n'en aurez nullement besoin mais si vous souhaitez visiter l'Irlande (road trip ❤)  ou les environs de Dublin, cela peut être très pratique ! On vous conseille de passer par le site RentalCars qu'on utilise à chaque fois pour nos locations de voiture ; on trouve toujours un bon tarif.
Où louer des vélos à Dublin?
Nous avons opté pour le Dublin City Velo, équivalent du vélib' toulousain (ou parisien) nous permettant de nous déplacer dans toute la ville facilement et à moindre frais. 
Tarifs : 5€ pour 3j (pas de tarif à la journée) | première demi-heure gratuite, 0.50€ pour 1h, 1.50€ pour 2h | 150€ de caution (attention, carte de crédit uniquement)
Plus d'infos : www.dublinbikes.ie

Pour ceux qui ne voudraient pédaler que dans Phoenix Park, sachez qu'il y a un loueur à l'entrée du parc. | Plus d'infos : www.phoenixparkbikes.com
Le Dublin Pass, comment ça marche ?
Comme dans beaucoup de villes,  il est possible d'acheter une carte pour visiter les incontournables de la ville à prix réduit. Cela peut valoir le coup mais ça se calcule ! Cela va dépendre de vos envies et des attractions proposées avec la carte. Bon à savoir, elle comprend le transfert de l'aéroport au centre-ville. Elle s'active à sa première utilisation.
Tarifs : 61€ la journée, 78€ pour 2 jours, 91€ pour 3 jours, ...
Plus d'infos : www.dublinpass.com
Où dormir à Dublin ?
Nous avons choisi un logement entier sur Airbnb : nous étions dans le quartier Portobello, chez Sean, à deux pas de Temple Bar et St Stephen's Green. Très chouette.
Tarif : environ 100€ la nuit à deux
(Si vous n'avez pas encore de compte sur Airbnb, on peut vous parraineret on gagne 23€ de crédit chacun !)

> Trouver un logement dans la capitale irlandaise

dormir à Dublin
À bientôt pour de nouvelles histoires et aventures palpitantes,
Clémence + Vincent
Vous aimerez aussi
24h pour visiter Milan — Notre avis sur cette ville de Lombardie

24h pour visiter Milan — Notre avis sur cette ville de Lombardie

Étant dans la région des Grands Lacs, nous avons profité d'une grisaille pour sortir de ces magnifiques paysages et aller faire un saut dans la ville de Milan, non loin. On vous raconte notre journée !
Road trip en Irlande — 15 jours sur la Wild Atlantic Way

Road trip en Irlande — 15 jours sur la Wild Atlantic Way

Nous revenons d'un road trip en Irlande absolument incroyable ! Après avoir passé le week-end à Dublin, nous nous sommes lancés, pendant une dizaine de jours, sur la sublime Wild Atlantic Way, une des plus belles routes que nous avons eu la chance de faire jusqu’à présent.
Notre petit guide pour visiter Marseille en 3 jours

Notre petit guide pour visiter Marseille en 3 jours

Visiter Marseille, cette ville du sud, ne nous avait jamais tapés à l'œil outre mesure. C'était plus pour son parc national des calanques, son eau turquoise, ses à-pics rocheux, son accent chantant et sa cuisine gourmande que nous nous disions y aller un jour. Et ce jour est arrivé.
4 commentaires

Profil de Booccinell
18 mars 2019 à 08:46
Tellement de souvenirs en regardant votre article :) Nous y avons vécu presque 2 ans à Dublin même, cela me rappelle de beaux souvenirs votre article. D'ailleurs pour se dépayser de Dublin il y a aussi la marcher entre Greystones et Bray, le tour en suivant la côte et la voie ferrée :) Une merveille !!
Répondre
Profil de Clémence
18 mars 2019 à 18:51
Hello ! Merci pour ce message et merci pour la petite info ;) on y pensera pour la prochaine fois et ça sera surement utile à d'autres prochains voyageurs ! :)
Répondre
Profil de Lea
Lea
12 mai 2019 à 15:56
Un grand merci pour cet article ! Tout est si bien détaillé, cela m'aide beaucoup pour planifier nos vacances d'été avec mon compagnon. Nous voulions à l'origine visiter seulement Dublin mais votre road trip nous as donné envie d'en voir plus ! :D
Répondre
Profil de Clémence
14 mai 2019 à 18:21
Merci Léa pour ton message ! Ravis d'avoir pu aider des prochains voyageurs en direction de l'Irlande. Il est vrai qu'il y a pas mal de choses à faire autour de la capitale. Quoi de prévu finalement ? Juste un grand week-end ou un road trip ?
Répondre
Prévenez-moi d'un nouveau commentaire sur cet article par email
Prévenez-moi d'un nouvel article par email

Newsletter

Photo de nous dans un miroir
Salut, nous c'est Clémence et Vincent, un couple de toulousains qui a la bougeotte. On partage ici nos instants aux 4 coins du monde ou à côté de chez vous.
Et si ça devenait les vôtres ?
Clémence + Vincent

Retrouvez-nous @Letempssefige