Le temps se fige
Between nature and history

Toulouse, visiter la ville rose lors d'un week-end

15 juillet 2018
visiter Toulouse en un week-end

 

Parce que parfois il n'y a pas besoin d'aller bien loin pour faire de jolies découvertes et sortir un peu de la routine, nous avons choisi de visiter Toulouse. Étrange pour des toulousains vous nous direz. On dit souvent que ce sont les cordonniers les plus mal chaussés et bien c'est un peu pareil pour les voyageurs comme nous, nous ne prenons pas forcément le temps de visiter ce qui nous entoure de près. Fort dommage on vous l'accorde, c’est pourquoi nous avons décidé d’y remédier, surtout lorsque les beaux jours arrivent.

Notre beau sud-ouest a tant à offrir. Nous habitons en banlieue de la ville rose depuis plusieurs années. Vivre en ville n'a jamais été notre truc, nous préférons de loin la campagne. De manière contradictoire, nous adorons les excursions urbaines. Les villes sont très souvent riches d’Histoire, de musées, de parcs verdoyants et d'adresses bien sympathiques. Toulouse ne déroge pas à cette règle.

Pour ce weekend d'avril ensoleillé, nous avons voulu découvrir la ville rose avec un autre regard : celui du visiteur, celui qui cherche des beautés à tous les coins de rues et derrière toutes les portes, celui qui souhaite en apprendre plus sur son histoire et l’ambiance qu'il y règne…

 

Comparez et réservez vos vols au meilleur prix sur skyscanner.fr et trouvez votre hôtel à Toulouse
 

Nos 16 idées pour passer un agréable séjour dans la ville rose
Que voir et que faire à Toulouse en deux jours ?

 

Ancienne capitale du royaume wisigoth, Toulouse est aujourd'hui le chef-lieu de la région Occitanie et l'une des plus grandes villes de France. Ville industrielle et technologique avec notamment l'importante entreprise aéronautique Airbus, étudiante avec ses nombreuses universités, riche de deux mille ans d'histoire, elle rayonne par son dynamisme et sa douceur de vivre. C'est une étape incontournable pour qui viendrait dans le sud-ouest de la France.

 

Toulouse ville rose

 

 

I. Découvrir Toulouse à pied

 

Toulouse se visite très facilement à pied, son centre historique n’est pas immense : 30 minutes suffisent pour parcourir la vieille ville du nord au sud ou d'ouest en est. Bien sûr, l'idée est de serpenter dans ses petites rues pleines de charme.

On laisse la voiture garée à une bouche de métro et on part arpenter les rues aux façades roses. C'est tellement plaisant de se balader dans les rues d'une ville le nez en l'air à découvrir ses petits détails qui ornent les façades ou les mignonnes boutiques, à pousser quelques portes pour découvrir quelques bijoux historiques et à admirer les jeux de lumière au fil de la journée.

 

1. Flâner dans ses rues aux murs de briques roses

flâner dans Toulouse

 

C'est sûrement la première chose qu'il y a à faire à Toulouse, flâner dans les rues de son centre est la meilleure solution pour comprendre instantanément son surnom de ville rose. Selon l'heure de la journée, la palette de couleurs est plus ou moins saturée. Du rose pastel au rouge brique sombre, la couleur toulousaine est mouvante, comme un clin d'œil au dynamisme de la ville qui évolue lui aussi au fil de la journée.

Aux premières heures du matin, c'est une promenade romantique que nous faisons dans un Toulouse qui dort encore un peu. À chaque coin de rue, une jolie place, une mignonne église, un bel édifice et toujours de nouvelles ruelles aux murs de briques roses qui nous poussent à continuer cette balade et à se perdre d'autant plus au hasard des rues.

En fin d'après-midi, la lumière est belle. Puissante et dorée, elle contraste les façades de briques, sature les briquettes de rouge et d'orange. Nous devenons passionnés, presque obsédés, par ce joli jeu d’ombre et de lumière sur les murs.

Ô Toulouse, tu nous en fais voir de toutes les couleurs nuances de rose !

 

murs de briques rose

 

Nous vous invitons à vous promener dans le quartier des Carmes et celui de Saint-Etienne, entre la place Esquirol et les allées Jules Guesde, plus au sud. S'y promener revient comme à remonter le temps. Juste au sud de la place Esquirol, on pénètre dans ce qui était au Moyen-âge le quartier populaire de Toulouse. Les noms des rues le confirment : la rue des Filatiers, la rue des Couteliers, la rue des Polinaires (polisseurs de métaux). Au hasard des rues, on ne peut manquer les belles maisons à colombages vieilles du XVe - XVIe siècle et toujours debout.

Au sud de la cathédrale Sainte-Etienne, le quartier prend des allures plus chics. Treillis de ruelles étroites et calmes, jalonnées de ravissantes demeures et de mignonnes boutiques. C'est ici que l'on trouve les beaux hôtels particuliers de Toulouse qui se sont vus fleurir au cours du XVIe siècle (on vous en parle juste en dessous - il ne faut pas les manquer !).

 

façade toulousaine
rue de Toulouse
maison à colombage de Toulouse
façades toulousaines
nuances de rose
jeu d'ombre et de lumière à Toulouse
façades de maisons toulousaines brique de Toulouse ombre et lumière à Toulouse

 

2. Pousser les portes de ses anciens hôtels particuliers

cour intérieure de l'hôtel d'Ulmo
Découvrir la belle cour intérieure de l'hôtel d'Ulmo

 

Au cours de cette balade toulousaine, il faut parfois changer de rythme pour pousser quelques portes et ainsi déceler ces petits bijoux toulousains. La ville rose, riche d'un patrimoine historique, possède de merveilleux hôtels Renaissance.

D'ailleurs, elle détiendrait le record de France du plus grand nombre d'hôtels particuliers du XVIe siècle. On en dénombre près d'une centaine, pas mal non ? Ils ont en fait été construits par des parlementaires ou riches commerçants ayant fait fortune dans le pastel notamment. On aimerait d'ailleurs comprendre le pouvoir de cette fleur dans une prochaine escapade toulousaine. Ça vous plairait aussi ?

Aujourd’hui, la plupart de ces hôtels particuliers sont devenus des résidences privées. Assez difficile d’accès car souvent fermés par une grille ou un digicode, il faut saisir l’occasion et, bien entendu, rester discret pour ne pas déranger les résidents. Calmes, presque secrètes, comme figées dans le temps, on pénètre dans de jolies cours intérieures. Amoureux d'authenticité, c'était pour nous un passage obligé dès qu'une grande porte de bois était ouverte. Mieux vaut prévoir un peu de temps car elles sont nombreuses et toutes plus jolies les unes que les autres. On avoue que dans un endroit comme ça, on pourrait songer à habiter en ville, pas vous ?

Les plus connus sont sûrement l'hôtel d'Assézat aujourd'hui devenu musée d'art abritant la fondation Bemberg (sa cour intérieur est donc très facilement accessible), l'hôtel de Bernuy, le premier "grand" hôtel du pastel à Toulouse, ou encore l'hôtel du Vieux-Raisin au très riche décor sculpté.

 

Pour avoir plus de chance de trouver portes ouvertes, il faut venir en semaine.
L'office de tourisme de Toulouse propose plusieurs visites guidées vous permettant ainsi d'entrer dans la cour de certains de ces beaux hôtels particuliers.

 

Petite sélection de jolies cours intérieures glanées ici et là dans les rues du quartier des Carmes...

 

cour intérieure hôtel particulier toulouse
visiter les hotels renaisse de toulouse
ouvrir les portes des hotels particuliers de toulouse
cour interieure toulouse

 

3. Admirer le coucher de soleil sur la Garonne

bord de Garonne
Pour les curieuses : sac et chaussures TOMS + jean Levis

 

La Garonne et Toulouse sont indissociables. Ce fleuve est sûrement la raison principale de l'existence de la ville rose. C'est lui qui fait que Toulouse est telle qu'elle est aujourd'hui, c’est lui qui en permit son développement et son activité économique jusqu'à la fin du XIXe siècle et c'est lui qui rassemble de nombreux toulousains aux premiers rayons de soleil un peu chauds. Pour le comprendre, il faut venir flâner le long de sa rive droite à l'ombre de ses grands platanes en fin de journée. La Garonne devient alors synonyme de vie. Les terrasses de café de la place de la Daurade ou Saint-Pierre se remplissent ; les quais, propices au farniente, au pique-nique ou au petit apéro entre amis, en font de même.

Après une longue journée de travail (ou de marche en ce qui nous concerne), c'est un vrai bonheur que de se poser ici et admirer le coucher de soleil sur le Pont-Neuf (pas si neuf l'ami car datant du XVIIe siècle) et l'hôtel-Dieu. L'instant est magique. Les façades des maisons bourgeoises qui longent le fleuve s'enflamment d'une belle couleur orangée teintée de rose tandis que l'eau et le ciel se marient dans une douce couleur d’or. C'est aussi ça Toulouse, une atmosphère décontractée dans une ambiance festive.

 

bord de Garonne toulouse
visiter toulouse
coucher de soleil sur la garonne a toulouse
hotel saint dieu toulouse
garonne
pont-neuf de toulouse
coucher de soleil sur la garonne
quai de la daurade au bord de la garonne

 

II. Pénétrer dans des lieux chargés d’histoire

4. Le Capitole, l'hôtel de ville

capitole de toulouse

 

Ah le Capitole, sûrement l'un des symboles les plus connus et photographiés de Toulouse. En plus d'occuper le statut d'hôtel de ville depuis le XIIe siècle, sa place est arpentée tous les jours par des milliers de Toulousains. Toutes les routes mènent à Rome mais toutes les rues toulousaines mènent au Capitole, c'est bien connu ^^.

On commence par se placer en face de l'édifice, tout près des cafés pour admirer d'un seul regard la grandeur du lieu. Il faut dire que l'élégante façade est tout de même longue de 130m. Véritable carrefour, c'est avec amusement que nous observons les toulousains se croiser dans un parfait désordre.

Sur la place, la croix occitane, symbole de la ville. À chaque extrémité de ses branches, figure un signe astrologique, à vous de trouver le vôtre ;)

 

arcades de la place du capitale
arpenter la place du capitole de toulouse
façade du capitole
 

Ensuite, il faut entrer voir l'intérieur mais attention le samedi est très souvent réservé aux mariages. Passés la grande porte de bois, nous montons le grand escalier pour accéder aux belles salles du Capitole. La plus populaire est sûrement la salle des Illustres avec son faste décor et sa vue sur la place et les cafés. Une autre façon de voir cet immense carrefour, comme spectateur de la vie toulousaine. Nous avons préféré la salle d'Henri-Martin, une salle de couleur verte pastel affichant une jolie série de toiles de l’impressionniste.

 

visiter le capitole de toulouse

 

INFOS PRATIQUES | Le Capitole

OUVERTURE : tous les jours
HORAIRES : de 8h30 (10h le dimanche et les jours fériés) à 19h
TARIF : gratuit

BON À SAVOIR : le samedi, les salles du Capitole sont très souvent réservées pour les mariages, il n'est donc pas possible de les visiter ce jour-là

 

5. La basilique Saint-Sernin

basilique saint-sernin toulouse

 

C'est au bout d'une des rues commerçantes des plus importantes au Moyen-âge et toujours animée de nos jours, la rue du Taur, que l'on tombe sur l'imposante basilique Saint-Sernin. Construite entre le XI et le XIIIe s et située sur la route du pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Elle fait clairement partie des incontournables de Toulouse.

Avant d'entrer, nous choisissons de déambuler autour de l'édifice. Typiquement toulousaine avec son clocher octogonal que l'on admire sous tous les angles et ses façades de briques roses et de pierres, son architecture se veut simple et élégante. À l'intérireur, on se sent tout petit !

 

rue du taur
tour basilique saint-sernin
façade basilique saint-sernin
lieu chargé d'histoire à toulouse
intérieur de la basilique saint-sernin

 

INFOS PRATIQUES | La basilique Saint-Sernin

OUVERTURE : tous les jours
HORAIRES : 8h30-18h (19h30 dim), jusqu'à 19h de juin à septembre

INFOS : www.basilique-saint-sernin.fr

À NOTER : pas de visite pendant les offices

 

6. Le Couvent des Jacobins

palmier du couvent des jacobins

 

Le couvent des Jacobins a été construit en 1215 par une communauté religieuse appelée les dominicains. D'apparence plutôt massive de l'extérieur, son architecture intérieure a été conçue pour donner une impression de grande légèreté. Dans son église du XIIIe et XVIe s, sept colonnes de 28m s'élancent vers le ciel supportant de véritables palmiers de pierre, quelle élégance !

 

à l'intérieur du couvent des jacobins

 

Ensuite, il faut rentrer dans le cloître pour mieux comprendre la vie conventuelle, un véritable petit havre de paix dans cette grande ville. Celle-ci s'organisait autour de la galerie et du jardin. De là, avec les grands cyprès, le clocher octogonal haut de 45m est très photogénique.

Situé en plein cœur de Toulouse, même en arrivant tôt le matin au couvent des jacobins, nous n'aurions jamais cru entrer dans un lieu aussi paisible et calme. La ville à peine réveillée, le site à peine ouvert aux visiteurs, nous sommes seuls dans ce lieu spirituel chargé d’Histoire. C'est magique, presque irréel, au point d'en oublier que nous sommes en fait dans le centre d'une des plus grandes villes de France. Seul le chant des oiseaux nous accompagne dans notre visite.

 

galerie du couvent des jacobins
visiter le couvent des jacobins cloitre du couvent des jacobins salle du couvent des jacobins

 

INFOS PRATIQUES | Le Couvent des Jacobins

OUVERTURE : tous les jours sauf le lundi
HORAIRES : de 10h à 18h
TARIF :
   - gratuit pour accéder à l’église et à la chapelle de la vierge
   - 4€ par adulte pour accéder au couvent
INFOS : jacobins.toulouse.fr

 

7. La cathédrale Saint-Etienne

cathédrale saint-etienne de toulouse

 

La cathédrale Saint-Etienne est sûrement l'un des édifices catholiques ayant une architecture des plus singulières. Ayant subi trois phases de construction différentes au cours des siècles, elle s'est retrouvée avec deux nefs complètement décalées.

Pour la petite info, c'est ici que repose Pierre-Paul de Riquet, le papa du canal du midi.

Le matin, la lumière si douce du soleil traverse les vitraux laissant sur les pavés des nuances colorées.

Clairement, c’est l’édifice religieux que nous avons le plus aimé à Toulouse. Entourée d'un petit jardin et si différente des autres, elle siège entre les immeubles de briques comme fière de sa différence. Elle a de quoi car cela lui donne un charme unique.

 

cathedrale sait-etienne
intérieur de la cathédrale saint-etienne
visiter la cathédrale saint-etienne
couleurs sur les pavés de la cathédrale saint-etienne

 

INFOS PRATIQUES | La cathédrale Saint-Etienne

OUVERTURE : tous les jours
HORAIRES : de 8h (9h dimanche et jours fériés) à 19h
TARIF : gratuit

 

III. Se cultiver devant les différentes œuvres d'art de ses musées

8. Le musée des Augustins

visiter le musée des augustins

 

Nous aurions pu mettre le musée des Augustins dans la section précédente. En effet, ce musée d'art classique est également un lieu chargé d'Histoire. Installé dans l'ancien couvent des Augustins depuis la Révolution française, il marie à merveille la beauté de son cloitre du XIVe siècle et l'élégance de son église à des collections uniques réunissant peintures et sculptures du Moyen-âge. 

La salle des chapiteaux est indéniablement la plus remarquable. Alliant histoire et modernité, les chapiteaux présentés sur des colonnes orange et bleu proviennent de trois édifices religieux les plus importants de Toulouse aujourd'hui disparus suite au vandalisme du XIXe siècle notamment.

C'est un véritable voyage dans le temps !

On n'oublie également pas de flâner dans le jardin monastique si joliment recréé. Chaque plante est utile à la vie des religieux dans le monastère, précieusement sélectionnées pour leurs vertus et valoriser le cloitre. Il y a d'abord les fleurs au centre, utilisées pour réaliser des bouquets d'ornement. Le potager, près des cuisines, composé de légumes et fines herbes, est bien sûr utilisé pour l'alimentation. Le verger, avec pommier, cerisier et poirier, répond au même besoin. Enfin, près du logis du médecin, les plantes médicinales permettant d'élaborer des remèdes. Pour nous qui nous intéressons de plus en plus à la santé par les plantes, ce type de jardin nous fait comprendre leur pouvoir.

 

cloître du musée des augustins
église musée des augustins chapiteaux musée des augustins statue musée des augustins

 

INFOS PRATIQUES | Le musée des Augustins

BON À SAVOIR : les salons de peinture sont fermés pour cause de travaux de rénovation jusqu'en 2019

OUVERTURE : tlj sf mardi 10h-18h
HORAIRES : nocturne mer jusqu’à 21h, concert d’orgues gratuit à 20h tte l’année
TARIF : 5€ (tarif prenant en compte la fermeture des salons de peinture), 6€ normalement, réductions possibles

INFOS : www.augustins.org

 

9. Le muséum d'histoire naturelle de Toulouse

visiter le muséum d'histoire naturelle de Toulouse

 

Après avoir arpenté le sol de certains des plus grands musées d'histoire naturelle du monde comme celui de Londres ou de New-York, nous nous attendions pas être si captivés par celui de Toulouse.  C'est en fait l'un des établissements scientifiques les plus importants d'Europe avec plus de deux millions de pièces exposées sur environ 6000m2. Ce fut une de nos plus belles surprises toulousaines ! Nous y avons passé plusieurs heures.

Le parcours est construit de façon à faire comprendre, à travers plusieurs expositions, les liens qui unissent l'Homme, la nature et l'environnement. Nous avons été conquis par cette présentation qui se veut moderne : il n'y a plus vocation à simplement exposer de vieux os mais à transmettre un savoir de manière pédagogique et poétique et à faire prendre conscience de la beauté et la diversité qui nous entoure. On passe ainsi librement d'exposition en exposition avec pour fil conducteur l'histoire de la Terre et du vivant, ses évolutions et ses catastrophes. C'est passionnant !

À l'étage, un espace très bien fait et dédié aux enfants aborde une première sensibilisation aux sciences de la vie.

 

intérieur du muséum d'histoire naturelle de Toulouse
statue du muséum de Toulouse

 

On complète ensuite la visite par un petit tour en extérieur avec une promenade dans le jardin botanique Henri Gaussens. Ici, on trouve plus de 2500 espèces végétales, de quoi ravir les botanistes passionnés ! 

Il est midi, il y a peu de monde, on entend coasser. C'est dans l'étang situé au milieu du grand potager du monde (il faudra attendre l'été pour y voir légumes et fruits du monde entier) où nagent quelques poissons rouges que nous rencontrons des grenouilles. Elles se confondent avec les grandes herbes mais nous parvenons quand même à les trouver.

Même s'il fait chaud, on ne rate pas de rentrer dans les grandes serres tropicales. Plantes grasses à gogo. Attention aux piquants.

Comme une envie de ramener quelques cactus à la maison !

 

jardin botanique de muséum de Toulouse
Qui a repéré la grenouille et ses grosses joues ? 
cactus du muséum de toulouse
cactus muséum d'histoire naturelle de toulouse

 

INFOS PRATIQUES | Le muséum d'histoire naturelle

OUVERTURE : tous les jours sauf le lundi et certains jours fériés
HORAIRES : de 10h à 18h
TARIF : 7€, réductions possibles

BON À SAVOIR : des animations et certains expositions sont proposées aux enfants.

INFOS : www.museum.toulouse.fr

 

11. Les Abattoirs

visiter les abattoirs

 

Il y a certains musées d'art moderne qui nous réconcilie avec cet art et d'autres non. Nous aimons prendre le risque d'être parfois déçus car il y a quand même, de temps en temps, de chouettes découvertes avec notamment des œuvres très poétiques. Et puis, je (Clémence) me souviens avoir été aux Abattoirs plus jeune car, avec ma classe de 6e, nous avions pu exposer quelques unes de nos "œuvres". Ah, nostalgie quand tu nous tiens.

 

Inauguré en 2000, les Abattoirs, situé dans les anciens abattoirs de la ville où bouchers y exercèrent leur métier pendant plus d'un siècle, est un grand espace où l'on trouve une riche collection d'œuvres d'art moderne et contemporain. La plupart d'entre elles date de la seconde moitié du XXe siècle et le début du XXIe siècle.

 

De manière générale, on ne va pas vous mentir, les Abattoirs ne nous ont hélas pas emballés... Bien sûr, ce n'est qu'un avis personnel. Et puis, il faut dire que les expositions changent régulièrement. En revanche, nous ne pouvons nier le fait que l'ensemble architectural du site est très sympathique avec son côté industriel.

 

intérieur des abattoirs de toulouse
selfie aux abattoirs de toulouse
On ne manque jamais de faire un selfie dans un miroir ^^

 

INFOS PRATIQUES | Les Abattoirs

OUVERTURE : tous les jours
HORAIRES : de 12h à 18h du mercredi au dimanche, à 20h le jeudi hors vacances scolaires
TARIF : 7€ par adulte, réductions possibles

SITE WEB : www.lesabattoirs.org

 

 

III. Se mettre au vert en cherchant ses espaces de verdure

 

Parce que cela fait aussi du bien de se poser dans des espaces de verdure ou se balader en dehors des axes goudronnés, nous avons voulu vous montrer qu'il n'y a pas que des briques roses à Toulouse.

 

12. Les jardins de Toulouse

visiter les jardins de toulouse

 

Après avoir arpenté les ruelles du beau quartier des Carmes, nous voilà à l'écart de l'effervescence du centre ville, dans un joli complexe de verdure. Le jardin des plantes, le jardin royal et le jardin de Boulingrin reliés par de petites passerelles piétonnes ne forment bel et bien qu'un. Un grand espace aménagé au XVIIIe siècle où s'épanouit une nature variée et colorée et où nous avons adoré nous balader en ce samedi matin d'avril.

 

C'est toujours agréable de trouver du vert au beau milieu d'une grande ville. On ne manque jamais de le chercher lors de nos excursions urbaines.

 

Nous commençons cette balade ombragée par le jardin royal. Situé entre les allées Jules Guesde et la petite rue Jules de Rességuier, tout en longueur, c'est un véritable lieu de quiétude. Ici, les grands arbres exotiques, comme le ginkgo biloba, le tulipier de Virginie ou le cèdre du Liban, ombragent les balcons et les façades de briques roses des résidences alentours. Nous retrouvons alors ce jeu d'ombre et de lumière que nous aimons tant. Vous ne manquerez la statue de Saint-Exupéry avec son Petit Prince, aviateur et romancier, qui en a fait rêver plus d'un.

Nous filons ensuite vers le jardin de Boulingrin (également appelé jardin du Grand Rond). Il faut en fait imaginer un immense rond-point reliant de grandes artères toulousaines et embellit avec différentes essences végétales, statues, bassin et kiosque à musique. Lors de journées ensoleillées comme ça, c'est un endroit très prisé par les toulousains qui viennent s'y poser pour lire ou pour jouer un air de guitare.

Enfin, nous partons à la découverte du jardin des plantes pour compléter notre plein de chlorophylle. Créé en 1730 par la Société des sciences, il servait notamment, avec plus de 1300 espèces végétales, aux étudiants en médecine de disposer de plantes médicinales. Aujourd'hui, devenu jardin public, avec aires de jeux, manège, petit train, location de vélos et promenade en poney, il comble les familles qui viennent y passer de bons moments après avoir exploré le Muséum juste à côté.

 

Ouverture tous les jours à partir de 7h45 et fermeture entre 18h et 21h suivant la saison.

 

jardin royal
jardin du grand rond
statue saint-exupéry
jardin du grand rond de Toulouse
pause dans les jardins de toulouse
jardin botanique de toulouse
façade toulousaine près des jardins

 

13. Le long du canal de Brienne et du canal du Midi

se promener au bord du canal de brienne

 

C’est à l’ombre des platanes bicentenaires du canal de Brienne que nous nous promenons en ce beau dimanche après-midi. Quelque peu bruyant à cause de la circulation qu’il peut y avoir de part et d’autre, il n’en reste pas moins agréable. Le long du canal, nous avons pu croiser des canards barbotant tranquillement, un ragondin, des joggeurs, des cyclistes, des promeneurs et leurs chiens. Tout au bout, on trouve les Ponts-Jumeaux où se rejoignent le canal de Brienne, le canal du Midi et le canal de la Garonne, de quoi permettre de continuer la balade au fil des écluses.

Le canal de Brienne reliant la Garonne au canal du Midi en parcourant un peu plus d’1.5km entre les rues toulousaines a été construit au XVIIIe siècle afin de rendre le centre de la ville accessible par voie d’eau. Il est classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, tout comme le canal du Midi.

Comme certains nous l'ont fait remarquer sur les réseaux sociaux, partir en vélo le long du canal du Midi est également une belle manière de le découvrir et d'aller même en dehors de la ville rose. On se le note pour une prochaine exploration du coin.

 

canal de brienne
détails canal de brienne

 

 

IV. Se régaler dans ses chouettes adresses

 

Toulouse regorge d'excellentes adresses pour se restaurer.  De l'étoilé au simple bistrot, en passant par la petite épicerie fine ou le mignon salon de thé, on ne sait plus où donner de la tête. En voyage, nous utilisons souvent le guide du Routard pour nous aider à trouver des adresses gourmandes mais à Toulouse, nous faisons marcher le bouche à oreille, c'est une valeur sûre. Ici, on vous en donne trois très différentes dans leur genre, de quoi combler tous les palets. À vos fourchettes !

 

14. Déjeuner aux Têtes d'ails

déjeuner aux têtes d'ail à toulouse

 

Pour en prendre plein les yeux et surtout les papilles, on vous conseille vivement cette adresse. Après avoir flâné dans les ruelles du beau quartier des Carmes et dans les jardins toulousains, nous nous sommes posés pour déjeuner aux Têtes d’Ail. À l’intérieur, une déco industrielle et épurée pour mettre en valeur une cuisine simple et raffinée. Au menu, peu de choix mais des saveurs gourmandes, des bons produits frais du jour, des associations inattendues... Simon Fétis, le chef cuisto, est un grand amoureux de la gastronomie. Très exigeant dans son travail, il prépare avec son équipe des petits plats à vous faire tomber de votre chaise. On s'est régalés ! On nous l'avait recommandé et maintenant on sait pourquoi donc on vous le recommande à notre tour ;)

Le midi en semaine, le menu est à un prix accessible (stop les MacDo, vive les petits restos sympas !).

Pensez à réserver en avance, le restaurant n'est pas bien grand.

 

déjeuner à toulouse
bonne adresse toulousaine pour manger
manger à toulouse
excellente adresse gastronomique à toulouse
décoration têtes d'ail
réserver une table aux têtes d'ail
décoration restaurant toulouse
MÄSHK de chez Miwitipee

 

INFOS PRATIQUES | Les têtes d’ail
6, rue de la Fonderie

OUVERTURE : tous les jours sauf le dimanche soir et le lundi
TARIF :
   - en semaine, 15-18€ le midi, 25-28€ le soir
   - le week-end, menu à 32€
INFOS & RÉSERVATIONS : 05 61 13 40 41 | facebook.com/LesTetesdAil

 

15. Pique-niquer avec des bons produits bios et locaux

pique-niquer à toulouse

 

En fin d'après-midi, direction la Ferme Attitude pour faire le plein de bons produits bio et locaux. Pour nous qui tentons au maximum de consommer local, ce petit magasin de producteurs fermiers de la région est une véritable aubaine pour faire un voyage gustatif en Occitanie. Nous repartons avec un panier sac plein de bonnes choses : pain aux graines et fraises bio, rillettes de canard de Haute-Garonne, chips au chaudron de l’Aveyron, compote de pommes du Tarn-et-Garonne, quiche aux 4 légumes du Gers, noix du Périgord, jus d’abricot des Pyrénées-Orientales et bière blonde de l'Aude...

Nous choisissons de nous rendre au parc de Pech David pour déguster tout ça tout en admirant le coucher de soleil sur les toits toulousains. Le parc est situé sur une colline culminant à 130m au-dessus de la Garonne en très proche banlieue de la ville. De là-haut, on domine tout Toulouse et son proche alentour (on peut même y voir les Pyrénées par temps clair). Lorsque les températures redeviennent clémentes, c'est un spot très convoité par les étudiants (la fac Paul Sabatier n'étant pas bien loin) et les petits couples comme nous qui souhaitent passer un petit moment romantique. Même si le coucher de soleil ne fut pas exceptionnel, nous avons passé un moment paisible et gourmand.

Pour ceux qui ne pourraient pas se rendre au parc de Pech David, on vous conseille la prairie des Filtres, située sur la rive gauche de la Garonne au cœur de Toulouse, qui est également un spot bien sympathique pour pique-niquer.

 

pique-niquer au pech david
vue sur la garonne

 

INFOS PRATIQUES | Pique-niquer au parc de Pech David

> La Ferme Attitude
23, rue d’Astorg
OUVERTURE : tous les jours sauf le dimanche
HORAIRES : de 9h à 19h30
PLUS D'INFO www.fermeattitude.fr

> Accéder au parc de Pech David
   - en voiture : parking à proximité
   - en transport en commun : plusieurs bus comme le 115, le 54 ou le 34 permettent de vous rapprocher du parc, il faut quand même finir le parcours à pied sur quelques centaines de mètres
   - à pied : 2km de marche depuis l'arrêt de métro Université Paul Sabatier

 

16. Bruncher le dimanche chez Dip’s Tea

brunch à toulouse

 

It's tea brunch time ! Et oui, bruncher n'est pas réservé qu'à nos amis habitant de l'autre côté de la Manche ou de l’Atlantique. C'est fou comme on aime ça ! La routine fait que souvent nous avons tendance à vite petit-déjeuner et déjeuner. Le brunch permet tout simplement de ralentir le rythme autour d'un savoureux repas sucré-salé.

À Toulouse, plusieurs cafés proposent le brunch du dimanche. Nous sommes allés chez Dip’s Tea, un très charmant salon de thé où il fait bon de se poser. Typiquement toulousain avec ses murs de briquettes rouges, ses poutres apparentes et son vieux parquet, il joue quand même des airs british avec sa vaisselle old fashion, son cheese cake et ses divins scones. Alala les scones, j’ (Clémence) adore tellement ça ! C'est un vrai bonheur d'y (re)goûter à chaque fois. Vincent m'a d’ailleurs donné sa moitié, trop mignon. Vous pouvez y aller les yeux fermés, on y mange super bien !

 

pause sucrée à toulouse
manger à dip's tea
brunch à dip's tea
salon de thé toulouse
décoration salon de thé dip's tea

 

INFOS PRATIQUES | Dip’s Tea
28, rue Pharaon

OUVERTURE : tous les jours sauf le dimanche en été
HORAIRES : de 9h30 à 19h
TARIF : 19€ pour le brunch du dimanche (hiver, 11h-15h), 13€ pour le menu avec tarte ou plat
SITE WEB : facebook.com/DipsTeaRoom
 

Arpenter ses jolies rues pavées, rentrer dans ses édifices religieux, pousser les portes de ses vieux hôtels particuliers pour trouver de jolies cours intérieures, se promener dans ses parcs et le long de son emblématique canal, se poser à la terrasse d'un café au bord de la Garonne, voir le coucher de soleil sur l'hôtel Saint Dieu, lever les yeux sur ses façades de briques roses... La liste des choses à faire est longue à Toulouse. Nous n'en avons vu que petite partie mais avons été plus que ravis de redécouvrir notre ville rose avec un autre regard. Nous espérons que vous aimerez également la découvrir ou la redécouvrir à votre manière pour un week-end ou pour une durée plus longue. D'ailleurs, pour ceux qui resteraient par ici quelques jours de plus, on vous propose découvrir les alentours de Toulouse : à moins d'une petite heure de voiture, il y a moyen de s'échapper dans des coins très sympathiques.

 

Vous êtes aussi sur Pinterest ? Alors n'hésitez pas à épingler cet article pour le garder bien au chaud. :)

pinterest toulousepinterest toulouse le temps se fige

 

Enfin, si vous connaissez Toulouse, donnez-nous vos impressions et bonnes adresses en commentaire. C'est toujours sympathique de pouvoir enrichir avec les expériences d'autres voyageurs. Bonne escapade !

À bientôt pour de nouvelles histoires et aventures palpitantes,
Clémence + Vincent
Vous aimerez aussi
14 commentaire(s)

Profil de kathou
15 juillet 2018 à 17:37
Joli balade et jolies photos au coeur de la ville Rose. bisous
Profil de Clemence
17 juillet 2018 à 21:00
Merci Catherine ! Nous avons tellement aimé redécouvrir notre belle ville rose <3. Des bisous
Profil de Cindy came-true.blogspot.fr
16 juillet 2018 à 13:47
Sacrée liste et très bel article, j’adore!! En plus j’y ai découvert deux adresses gourmandes, à tester prochainement!
Profil de Clemence
17 juillet 2018 à 21:03
Merci pour ce gentil message Cindy. Oui la liste des choses à faire à Toulouse est longue mais tellement ravis d'avoir pu découvrir la ville avec un autre regard ;) On espère que tu seras aussi contente que nous de ces deux adresses gourmandes si tu as l'occasion d'y aller prochainement. Viens nous dire ce que tu en as pensé :)
Profil de La World Coolture
16 juillet 2018 à 17:04
Un excellent article bien complet avec autant d'apports culturels que de jolies photos ! Bravo à vous ! On retient également l'adresse de la Ferme Attitude qui nous conviendrait bien dans notre envie de consommer sain et local. Le marché Saint Aubin c'est bien, mais savoir où aller pour compléter lors d'une panne sèche en semaine, c'est pas mal non plus !
Profil de Clemence
17 juillet 2018 à 21:14
Olala trop touchés par ton message Corinne ! Merci beaucoup ! On a été plus que ravis de (re)découvrir Toulouse et de découvrir le magasin de la Ferme Attitude : des bons produits à un prix raisonnable, que du bon ! Vous nous direz ce que vous en pensez ;)
Profil de Mordue de Voyages
16 juillet 2018 à 21:34
Wow
Profil de Clemence
17 juillet 2018 à 21:15
:O Merciiiiii ! Prête à (re)visiter Toulouse ? :D
Profil de Geoffray
Geoffray
18 juillet 2018 à 10:50
Sympa tout ca! J'ai beau y avoir vécu un moment, j'ai pas tout fait encore. Je m'en inspirerez pour mon prochain week-end avec la famille ;-)
Profil de Clemence
18 juillet 2018 à 23:48
La liste des choses à faire à Toulouse peut vite devenir longue !^^ Ravis d'avoir pu inspirer un de tes week-ends en famille. On te souhaite d'y passer un agréable séjour !
Profil de Itinera Magica
Itinera Magica
19 juillet 2018 à 22:32
Vous les blogueuses du sud ouest, vous avez fomenté une immense conspiration pour me faire visiter Toulouse avec vos articles sublimes ! promis, à la prochaine occasion, je viens... ton article est SUBLIME et super tentant !
Profil de Clemence
22 juillet 2018 à 20:50
Haha tu nous a démasqué ! ;) Merci Alexandra pour cet adorable message, fais nous signe si tu passes par Toulouse un jour.
Profil de Fabrice
Fabrice
22 juillet 2018 à 11:25
Reportage d'une rare qualité. Il y a tout ce qu'il faut; des photos magnifiques, un texte concis et accrocheur, des bonnes adresses. Vraiment, vous faites fort !
Profil de Clemence
22 juillet 2018 à 20:52
Ravis que cet article t'aie plus Fabrice ! Ca nous touche beaucoup d'avoir ce genre de retour, merci !
Salut, nous c'est Clémence et Vincent, un couple de toulousains qui a la bougeotte. On partage ici nos instants aux 4 coins du monde ou à côté de chez vous.
Et si ça devenait les vôtres ?
Clémence + Vincent

Retrouvez-nous @Letempssefige


    © Le temps se fige | Blog voyage
    Tous droits réservés | Mentions légales