Le temps se fige
Between nature and history

Où et quand photographier les champs de lavande en Provence ?

17 août 2017
Un arbre entre champs de blé et de lavande

Nous avions déjà entendu parler des magnifiques champs de lavande de Provence depuis plusieurs années... Bien sûr, nous avions, nous aussi, une grande envie de les découvrir de nos propres yeux (et d'en prendre plein le nez par la même occasion). Armés de notre guide de voyage et de quelques recherches internet, cette année, c'est décidé, nous irons en Provence sur les routes de la lavande.

Suite à notre séjour, nous faisons part, ici, d'un petit retour d'expérience qui pourra vous aider à préparer une jolie escapade au pays de l'or bleu provençal. Quelle est la bonne période pour aller admirer les champs de lavande en fleur ? Quel est le meilleur moment pour les photographier ? Où sont-ils ? Autant de questions que l'on se pose quand on parle de la lavande de Provence et autant de questions auxquelles nous allons essayer de répondre à travers cet article.

NOS 3 MEILLEURS ENDROITS
pour admirer ces somptueux et parfumés paysages violets !

 

 

Mais avant, un peu d'Histoire...

Pourquoi y a-t-il de la lavande en Provence ?
La lavande était déjà cultivée par les Romains pour parfumer le linge et les bains. Elle apparaît en Provence qu'au Moyen-Âge pour ses vertus olfactives et médicinales. C'est en fait au XIXe siècle que sa culture se développe réellement grâce à la présence des parfumeries de Grasse qui utilisent alors l'huile essentielle de lavande. Alors qu'elle atteint son apogée dans les années 1920, elle disparait hélas peu à peu de nos montagnes pour faire place à la lavande synthétique que l'on retrouve dans nos lessives.

Poussant sur les montagnes de Haute-Provence entre 500 et 1500m, la lavande fine offre une huile essentielle des plus raffinées qui a obtenu l'AOC "huile essentielle de Haute-Provence". Elle n'est pas à confondre avec le lavandin bien plus répandu car pouvant être cultivé à moins de 600m et offrant une production d'huile essentielle plus importante mais de moindre qualité olfactive.
 

Quand voir la lavande ?

 

Quand partir en Provence pour photographier la lavande ?

C'est sûrement la première question que nous nous sommes posés car la lavande ne fleurit pas toute l'année et est surtout coupée pour permettre son raffinement et donc l'obtention d'huile essentielle.

De façon générale, les champs de lavande sont en fleur de mi-juin à fin août. La floraison dépend cependant de plusieurs critères comme la variété de la lavande, le climat ou l'altitude et bien sûr de la météo qui, elle, va jouer un rôle essentiel sur la cueillette. À noter que plus ils sont hauts, comme ceux sur les plateaux du Lubéron ou du Mont Ventoux, plus il faudra attendre pour les voir en fleur. La lavande est ensuite récoltée durant l'été, entre mi-juillet et fin août. Grâce aux grosses chaleurs passées, l'essence est alors bien montée dans les glandes sécrétrices de la fleur ; plus tard, l’arôme se sera évaporé.
Nous avons choisi début juillet, du 1er au 9 plus exactement, tout juste avant les vacances scolaires pour éviter la foule estivale, pour parcourir ces routes qui sentent bon l'été. Tous les champs étaient en fleur, parfait pour faire un petit plongeon dans ces mers violettes !

Quel est le meilleur moment de la journée pour photographier la lavande ?

Certains vous diront le matin, d'autres le soir, ... Mais sincèrement la vraie réponse c'est : à tout moment !
Les levers et couchers de soleil offrent bien sûr des nuances différentes alors qu'un soleil au zénith aura tendance à faire ressortir le violet des fleurs. Il est spectaculaire de voir la lavande nuancée au fil de la journée et selon l'intensité et la chaleur du soleil. Quelque soit l'heure de la journée, on reste émerveillé tant c'est beau et ça sent bon, un petit plaisir simple de la vie qui fait du bien.

Brin de lavande sur coucher de soleil Brins de lavande mouvant sur fond de coucher de soleil
 

Où trouver ces beaux champs de lavande en Provence ?

 

 1. Le plateau de Valensole 

Entre les vallées du Verdon, de la Bléone et de la Durance, ce plateau peu peuplé des Alpes de Haute Provence n'est que mers violettes et bonheur pour les sens ! Vastes étendues, alignements parfaits des massifs de lavande, paysages magnifiques avec mignons villages ou Alpes en toile de fond, parfum enivrant des fleurs et bourdonnement des abeilles qui préparent gentiment le miel de lavande. À l'écriture de ces lignes, on a juste envie d'y retourner ! Nous, ce qu'on a adoré dans les champs de lavande du plateau de Valensole c'est que les massifs de fleurs sont absolument géants, on a presque du mal à passer entre les rangées. En plus, on y trouve souvent un olivier, un cyprès ou une jolie ruine pour magnifier encore plus le paysage. L'endroit est vraiment des plus photogéniques.

Le plateau de Valensole, c'est LE spot pour photographier la lavande !
 Dans les champs de lavande du Plateau de Valensole
On t'emmène dans les champs de lavande du plateau de Valensole Un arbre dans les champs de lavande
Une ruine dans les champs de lavande Face au beau champs de lavande lors du coucher de soleil
Abeille butinant de la lavande

 

 

Nous avons aussi pris le temps d'admirer les champs de lavande de plus haut : le village de Saint-Jurs est le village le plus élevé du plateau et offre une vue tout simplement WOW sur le patchwork provençal. D'ailleurs, la route D108 pour s'y rendre est longée de champs de lavande et beaucoup moins touristique que les plus grands axes. N'hésitez pas à grimper à l'église par la rue du Four qui, vous le verrez, n'est pas très longtemps une rue car se transforme en chemin pédestre.

La D108 est longée de champs de lavande Ruines du château de Saint-Jurs
Belle vue sur les alentours à Saint-Jurs Clémence et Vincent, vue sur les alentours, Saint-Jurs

 

 

En plus de se balader entre champs de lavande, nous sommes allés nous promener à Allemagne-en-Provence qui possède un beau château Renaissance et un parc d'arbres séculaires (comme nous sommes très chanceux, il était en cours de rénovation - déjà très joli de l'extérieur !) et à Moustiers-Sainte-Marie, un original village-crêche aux portes des gorges du Verdon.

Si vous passez entre Allemagne-en-Provence et Riez, arrêtez-vous à la Maison des produits du Pays du Verdon qui rassemblent une trentaine d'agriculteurs et artisants du pays du bas Verdon. On y trouve un peu de tout et surtout de bons produits provençaux, de quoi se faire un bon pique-nique : terrines et pâtés, fromages de chèvre, jus de pomme, bières, miel, biscuits, confiture... Un délice !

Le château d'Allemagne-en-Provence
OUVERTURE : de juillet à mi-septembre, tous les jours sauf le lundi; Pâques-juin et mi-septembre à la Toussaint, le week-end et jours fériés aux mêmes horaires
HORAIRES : visites guidées à 16h et à 17h
TARIF : 5€ par personne
Où camper sur le plateau de Valensole ?
On a campé à la Ferme de Vauvenières, un camping simple situé au cœur des champs de lavande et qui prône une agriculture bio. Il n'a que 25 emplacements mais ces derniers sont immenses. Top !
En plus, le propriétaire venait juste de couper de la lavande d'un de ses champs et commencer à la distiller pour obtenir l'huile essentielle de lavande. Nous sommes allés à sa rencontre et de son alambic géant. Passionnant ! Saviez-vous qu'il faut environ 150kg de lavande pour obtenir 1L d'huile essentielle ?
TARIF : 14,40€ la nuit pour deux avec une tente et une voiture.

 2. Le pays de Sault 

Du bleu dans le ciel, du violet dans les champs, du vert dans les forêts, du blanc dans les villages en pierres et sur le mont Ventoux. De quoi encore faire de jolies photos ! Oui le pays de Sault a de quoi concurrencer le Lubéron. Il suffit d'aller se balader à Aurel, le village favori des peintres pour le voir. Saint-Trinit et Ferrassières sont aussi très charmants.

Le pays de Sault est une vraie mosaïque de couleurs !
Clémence dans les champs de lavande du pays de Sault
Clémence dans les champs de lavande du pays de Sault
Qui a repéré le Mont Ventoux en toile de fond ?
Clémence tient un bouquet de lavande
Clémence dans les champs de lavande près du village d'Aurel
Façades de maison de Sault avec volets bleus et violets
Selfie de Clémence et Vincent dans les champs de lavande
Jolie chapelle à Ferressières Façade de maison avec portes bleues à Ferrassières

Où avons-nous trouvé ce bouquet ?
Vous l'aurez deviné, il est interdit de couper la lavande dans les champs. Vous imaginez si tout le monde faisait ça ? J'ai acheté mon bouquet dans la ravissante boutique La Loubatière à Sault pour 2,50€ (seulement !). De quoi l'utiliser sur les photos. Conservé dans le coffre de la voiture lors du séjour, il a pu sécher gentiment et maintenant il décore notre salon :)

Boutique La Loubatières à Sault Bouquets de lavande fraîche
Où camper dans le pays de Sault ?
On a trouvé le camping Le Défends situé dans une pinède (donc emplacements ombragés). Un marché avec producteurs locaux est organisé certains soirs de semaine. Idéal pour se préparer un petit pic-nic ;)
TARIF : 13.60€ la nuit pour deux avec une tente et une voiture.

 3. Le plateau des Claparèdes 

La plateau des Claparèdes, peu connu, est une vaste étendue cultivée située entre 500 et 700m d'altitude. Les champs de lavande se retrouvent entre champs de cerisiers, oliviers ou céréales et peuvent se voir trouées de clapas (mais késako ? ce sont de petits monticules de pierres qui ont été enlevées de la terre pour la rendre plus fertile) ou de bories (ce sont des cabanes en pierre sèche qui servaient de grange, bergerie ou d'habitation saisonnière aux agriculteurs du XIXe siècle - pierre sèche car il n'y a en fait aucun liant, fou non ?).

Situé au cœur du Lubéron, la meilleure façon de découvrir cette belle région c'est à pied ou à vélo. Nous avons choisi la deuxième option mais comme ça peut grimper pas mal là-bas, on a pris l'option électrique. C'était la première fois que nous faisions une telle location et ça ne sera pas la dernière ! On avait peur d'avoir trop chaud car, comme vous le voyez, il n'y avait pas un nuage. Finalement, il y avait un petit air, qu'il y a apparemment toujours, et puis, à vélo, on a de l'air naturellement. Pour les non-sportifs que nous sommes, c'était un vrai plaisir ! Loués à la journée à Bonnieux, nous nous sommes alors promenés sur ce joli plateau parfumé en allant jusqu'à Saignon et en passant par Castellet et Auribeau. Trop beau !

Le plateau des Claparèdes est peu connu et pourtant si beau !
Clémence en vélo sur la plateau des Claparèdes
Une borie dans un champs de lavande
Clémence sur la place de Saignon
Le rocher de Bellevue à Saignon Façade de maison à Saignon
Clémence à vélo sur le plateau des Claparèdes
Clémence et Vincent font un selfie dans les champs de lavande
Où manger à Saignon ?
L'agence de location de vélo nous a recommandé la boulangerie - pâtisserie - snack Chez Christine. On y sert de bonne salades de saison en terrasse (ombragée) à un prix raisonnable. On y était bien.
TARIF : 11€ pour une salade de saison
Où louer des vélos électriques à Bonnieux ?
On a choisi de les louer chez Sun-e-bike car à seulement 500m du camping. Accueil très sympa. Très bonne expérience !
Ils ont, en moyenne, entre 50 et 70km d'autonomie. Ça a été suffisant pour notre petit périple.
TARIF : 36€ la journée par vélo
Où camper à Bonnieux ?
On a choisi le camping Le Vallon, un des plus chouettes campings qu'on ait fait durant notre séjour. C'est un camping familial situé au creux d'une colline avec des emplacements bien ombragés (du moins pour les tentes :), une piscine naturelle (très sympa après une journée de vélo !) et avec vue sur Bonnieux, et calme car bien éloigné de la route. Top !
Petite originalité : on peut y louer yourte, roulotte ou chalet.
TARIF : 17€ la nuit pour deux avec une tente et une voiture (début juillet)

 

Quitte à être dans le Lubéron, ne manquez pas l'abbaye de Sénanque, un lieu magique, hors du temps et entouré de lavande. En effet, en plus de leur travail d'accueil des retraitants, les frères ont une activité agricole. L'exploitation de champs de lavande en fait partie. On vous en dit plus sur l'article de nos 10 plus belles trouvailles provençales.

L'abbaye de Sénanque et ses champs de lavande
 

Désormais, quand nous sentons arriver l'été, nous n'avons qu'une envie, retourner voir les champs fleuris de lavande de Provence. L'or bleu provençal, comme on le surnomme, nous a enivré. Si le Vaucluse et les Alpes de Haute Provence sont les régions les plus connues et touristiques, la route de la lavande a bien plus à offrir. Nous espérons que cet article vous aidera à planifier un séjour dans cette belle région. Si vous avez des adresses à recommander, n'hésitez à en faire part en commentaire. De notre côté, nous espérons pouvoir le compléter pour vous montrer d'autres endroits aux nuances de bleu et de violet.

On vous embrasse et à très vite pour de nouvelles aventures.

La lavande en Provence, un vrai bonheur pour les sens.
À bientôt pour de nouvelles histoires et aventures palpitantes,
Clémence + Vincent
Vous aimerez aussi
0 commentaire(s)

Salut, nous c'est Clémence et Vincent, un couple de toulousains qui a la bougeotte. On partage ici nos instants aux 4 coins du monde ou à côté de chez vous.
Et si ça devenait les vôtres ?
Clémence + Vincent

Retrouvez-nous @Letempssefige


    © Le temps se fige | Blog voyage
    Tous droits réservés | Mentions légales