Logo du site
Le temps se fige
Blog voyage et photographie
France   Provence  

Visiter et randonner dans les calanques, de Marseille à Cassis

Visiter les calanques de Marseille à Cassis

 

Le parc national des calanques, c'est trouver une nature entre mer et montagnes à seulement quelques pas du centre-ville de Marseille. Après avoir passé quelques jours absolument géniaux dans la cité phocéenne, nous avions tout aussi hâte de découvrir cette nature exceptionnelle aux portes de la ville. Nous sommes même allés jusqu'à La Ciotat en passant par Cassis et la route des crêtes. On vous promet du beau par ici !

 

C'est plutôt rare pour une grande ville d'avoir une telle nature sur son territoire. Marseille, 2e plus grande ville de France, est la seule grande ville abritant un tel paradis. Fenêtre de liberté, des Goudes, quartier/port à la pointe sud de Marseille, jusqu'aux portes de Cassis, bourgade colorée un peu plus à l'est, le massif des calanques est prétexte à de chouettes randonnées menant à de merveilleux paysages. Écoutez le doux son de Sugiton, Morgiou, Sormiou, Port-Miou, ... ça ne peut réserver que de jolies choses non ? Plages de cailloux ou de sable fin, jolis ports et cabanons de pêche (activité principale dans le temps), eaux aux nuances turquoises en veux-tu en voilà, coins sauvages, falaises abruptes et accidentées, à-pics de roche calcaire se jetant dans la mer, ... Bienvenue dans un des plus beaux parcs nationaux de France ! De calanque en calanque, vous randonnerez ou vous naviguerez pour en déceler chaque beauté — si, si, une fois qu'on y a goûté on ne peut plus s'arrêter je vous assure —. Chaque calanque a effectivement son unicité et surtout un charme propre et (complètement) fou. Désormais, ce joli coin de France fera clairement partie des endroits que l'on vous conseillera pour s'évader, prendre l'air, faire le plein de nature quelques jours tant nous avons été conquis par la beauté de ce décor naturel. Et puis, si le cœur vous en dit, vous irez peut-être faire un tour à Cassis justement et irez peut-être même jusqu'à La Ciotat qui, elle aussi, a ses calanques, via la route des Crêtes.

 

À travers cet article, on vous donne notre aperçu des plus jolis coins du parc et quelques conseils pour préparer votre visite. Car oui, c'est bô mais cette beauté faite de falaises blanches et mer caraïbe se mérite. Il vous faudra, essentiellement, marcher, le plus souvent, sous le soleil et, parfois, sur des sentiers difficiles.
Nous avons pris le parti d'accéder à chaque coin principal en voiture pour ensuite randonner. Cependant, certaines calanques sont facilement accessibles en transport en commun depuis Marseille (on vous note tout ça au fil de l'article). Et pour ceux qui ont un peu plus de temps, il est aussi possible de les admirer depuis la mer en faisant une petite excursion bateau. Enfin, pour les randonneurs confirmés, vous pouvez suivre le GR 98-51 qui traverse tout le massif (balisage rouge et blanc) sur 28km.
>> Comparez et réservez votre vol pour Marseille au meilleur prix (aperçus à partir de 26€ A/R)
 
Petits coins de paradis du sud de la France, bonjour !

Carte Randonner dans les calanques Le temps se fige

 

 

Escapades dans les calanques de Marseille et Cassis

 

— Les Goudes, la Baie des Singes & la calanque de Callelongue

Marcher aux Goudes, Marseille

 

Life is Goudes, oh yeah ! Depuis le centre historique de Marseille, on suit la corniche JFK direction la pointe sud. La route devient de plus en plus étroite, laissant derrière elle, peu à peu, les immeubles et la frénésie de la ville. On avale les kilomètres avec d'un côté la mer, de l'autre, un paysage rocailleux et calcaire, jusqu'à arriver tout au bout : nous voilà aux Goudes. Ce petit port est tout simplement charmant. De là, possibilité de poursuivre quelque peu — mais vraiment un tout petit peu — la conduite soit vers le Cap Croisette soit vers Callelongue. Dans tous les cas, on le sait, on le sent, que nous sommes aux portes d'une nature incroyable. C'est ici que commence le parc national des calanques. Les marseillais l'ont bien compris aussi : facile d'accès (on conseille l'endroit même pour des vacanciers en week-end à Marseille et qui n'auraient pas de véhicule), ils viennent ici pour déconnecter et profiter de cette belle richesse.

 

Les Goudes, petit port charmantRouler au bord de mer jusqu'aux Goudes

 

À la fois port miniature et début du GR, la calanque de Callelongue, très prisée, offre le vrai premier paysage des calanques que viennent chercher les marseillais et les visiteurs en quête d'une belle nature. En une petite heure de marche, il est même possible d'accéder à la jolie calanque suivante en suivant le GR (accès juste derrière le port), celle de Marseilleveyre. Et puis, il y a celle des Queyrons, celle du Podestat et celle de l'Escu — ça promet du beau paysage hein ? — Pas le temps ce soir pour nous de marcher jusqu'à là-bas, nous flânons gentiment la roche, nous nous posons sur le calcaire et admirons cette mer bleue déchiquetée par les îles de Riou.

 

Se balader à la calanque de CallelongueMéditerranée et archipel de Riou

 

Vers le Cap Croisette, la route ne dure pas bien longtemps non plus. On gare la voiture et on continue le parcours à pied pour se retrouver sur cette pointe rocheuse, entourée d'une eau turquoise. A gauche, nous sommes surplombés par cet immense îlot sauvage où nichent un millier d'oiseaux et quelques chèvres parait-il, l'île Maïre; à droite, un Marseille lointain niché entre les collines de Provence. Un coucher de soleil, une anse secrète (la Baie des Singes), quelques bateaux passant en direction du Vieux-Port, une silhouette de la Bonne Mère que l'on devine au loin, le bruit des vagues heurtant la roche, des cheveux dans le vent, lui, moi, collés l'un à l'autre, ... un moment gravé sur un bout du monde marseillais.

 

Magnifique coucher de soleil aux GoudesSoleil couchant sur l'île MaïreSe poser à la Baie des Singes

 

INFOS PRATIQUES | Les Goudes & Calanque de Callelongue

Beauté : ♡♡ | Difficulté de marche : facile | Fréquentation : +++

Accès :
- en bus : n°19 depuis le métro rond-point-du-Prado jusqu'à la Madrague de Montredon puis bus n°20 jusqu'à la calanque de Callelongue
- en voiture / moto / scooter : suivre la corniche jusqu'au bout (vous passerez alors par la Pointe Rouge et Madrague). — À noter qu'en été, il parait que c'est très forcément fréquenté au point qu'il n'est pas simple de revenir sur la ville tant il y a des embouteillages. 

Boire un verre : On nous a vivement conseillé d'aller prendre un verre (et jouer au billard) dans le pub 20 000 Lieues aux Goudes. Ca sera pour la prochaine fois !

 

— La calanque de Sormiou

Sublime calanque de Sormiou

 

Surement la calanque la plus prisée ! Eau turquoise et limpide, plage de sable fin, berceau de plongée sous-marine et petit port tout choupinet, cette calanque est tout simplement sublime ! Rien de plus à dire, les photos parlent d'elles-mêmes non ?

 

Mer caraïbe de la calanque de SormiouCabanons de pêche de SormiouVisiter et marcher dans la calanque de Sormiou

 

INFOS PRATIQUES | Calanque de Sormiou

Beauté : ♡♡♡ | Difficulté de marche : facile / moyen (selon où vous vous garez)| Fréquentation : +++

Accès :
- en bus : n°23 depuis le métro rond-point-du-Prado, arrêt La Cayolle
- en voiture : possibilité de se garer au parking près de la plage pour 5€ (parking privé) en basse/moyenne saison ou si vous avez réservé au resto de la calanque (se renseigner tout de même sur son accès avant d'y aller) ; ou tout en haut de la côte gratuitement mais le prix sera de faire une bonne heure de marche sous le soleil pour descendre jusqu'à la calanque, puis remonter bien sûr.

Conseils :
- y aller tôt le matin pour profiter de la tranquillité du lieu, le monde arrivant vers 11h pour ensuite pique-niquer, se baigner, ... et encore plus pendant les vacances scolaires bien sûr.
- les marseillais nous ont dit qu'il y avait des vandalismes de voiture, en particulier lors de grande affluence. Faites attention : ne laisser rien à la vue dans la voiture.

Manger : rares sont les calanques où il est possible de se mettre à table. Ici, le restaurant Le Château propose une cuisine méditerranéenne (non testé).

 

— Les calanques de Morgiou & Sugiton

Aussi appelées les calanques de Luminy car accessibles via des sentiers de marche au départ de la faculté universitaire Luminy, on suit le large sentier jusqu'au belvédère de Sugiton. Vue exceptionnelle sur les deux calanques garantie ! 

 

Vue sur les calanques de Morgiou et Sugiton

 

Nous ne sommes pas descendus jusqu'à la calanque de Morgiou car avons préféré poursuivre la marche en descendant sur le chemin en lacets jusqu'à la calanque de Sugiton. Néanmoins, elle doit être très belle aussi avec son grand encaissement, son petit port et ses allers et venues des pêcheurs exerçant encore par ici. — On aurait quand bien même aimé  avoir un peu plus de temps pour aller la voir de plus près, on se le garde pour une prochaine fois.

Arrivés en bas, on reste bouche bée devant cette beauté. Quelle claque ! Ô que c'est bô ! Pas de petit port, pas de petits cabanons, mais une nature sauvage, coincée entre de hautes falaises, comme secrète. Elle sera notre calanque préférée on vous le dit de suite — ne vous méprenez pas, il y a bien d'autres bijoux par ici, ne vous arrêtez pas de lire hein ;) —. À-pics rocheux, îlot feuillu — qui veut sauter ? —, petites plages de galets, eau d'une couleur de folie, la calanque de Sugiton c'est un ensemble de coins et de recoins sauvages qu'il faut prendre le temps d'explorer. Nous finissons cette journée sur une petite plage cachée entre les falaises. Encore une fois, nous sommes seuls dans cette nature époustouflante à fixer les vagues et écouter le joli son des cailloux arrondis par l'eau ne cessant de rouler avec cette vague qui vient s'écraser perpétuellement sur eux. 

 

Sugiton, calanque sauvageSe poser sur les falaises de SugitonCoins sauvages dans le parc national des calanquesVisiter les calanques blog voyage

 

 

INFOS PRATIQUES | Calanques de Sugiton & Morgiou

— Calanque de Sugiton
Beauté : ♡♡♡ | Difficulté de marche : moyen | Fréquentation : ++

Accès :
- en bus : n°21 au départ de la place Castellane jusqu'au campus de Luminy
- en voiture : stationnez gratuitement au parking de la faculté de Luminy et accéder à l'une ou l'autre en 1h de marche

Étapes de randonnée : 
La première partie de la randonnée jusqu'au belvédère est facile : montée légère et à l'ombre. Descendre à la calanque de Sugiton est assez simple aussi. En revanche, la montée... et ben ça grimpe dur quoi : +500m de dénivelé au total. Comptez environ 1h pour y descendre, un peu plus au retour...
Certains disent que l'on peut rejoindre Morgiou par Sugiton en ajoutant une petite heure de rando. Certains passages sont apparemment compliqués avec corde et échelle. Les marseillais ne nous l'ont pas conseillé et on ne l'a pas expérimenté mais voilà, vous savez que c'est possible.


— Calanque de Morgiou
Beauté : ♡♡ | Difficulté de marche : moyen | Fréquentation : ++

Accès :
- en bus : n°22 au départ de la place Castellane
- en voiture : stationnez gratuitement au parking de la faculté de Luminy et accéder à la calanque en 1h de marche en suivant le balisage jaune ou parking de Morgiou, selon la saison, pour accéder directement à la calanque  (payant ?)

 

— Les calanques de Port-Miou, Port-Pin et En-Vau

Nous partons de Cassis pour une journée rando-calanques à fond ! Nous commençons par la calanque de Port-Miou puis nous enchainons par celle de Port-Pin pour enfin arriver à la célèbre calanque d'En-Vau. Et comme il nous restait un peu d'énergie, nous sommes montés au belvédère d'En-Vau : ahlala la vue y est tout simplement magique ! Vous venez ?

 

Port-Miou — oh ce joli nom non ? —, c'est une longue calanque toute fine devenue petit port. Eau turquoise, petits bateaux, longue promenade, elle est à part celle-ci.

 

Jolie calanque de Port-Miou

 

Et puis, on monte un peu direction la calanque de Port-Pin. Cette belle calanque porte bien son nom : petite plage de sable et galets entourée de pins d'alep poussant — on ne sait pas bien comment — sur une roche calcaire. Il faut s'avancer sur les côtés pour découvrir sa longueur et son charme.

 

Magnifique calanque de Port-Pin

 

Nous filons à la calanque d'En-Vau. La plus belle calanque du parc nous a-t-on dit, la plus impressionnante a-t-on lu, la plus connue aussi de fait. Elle n'est vraiment pas facile d'accès, la marche est sportive pour s'y rendre mais elle nous le rend tellement bien. Pfiou, c'est sublime ! Elle sera en position n°2 pour nous (vous l'aurez compris nous avons jeté notre dévolu sur la calanque de Sugiton, mais c'est clairement pas simple de départager de tels joyaux de la nature !). Les mots commencent à me manquer mais cette nature est dingue. Quand on dit que la France regorge de merveilleux trésors, on a beau le savoir, on est toujours aussi ébahis lorsqu'on y est. Encaissée entre de très hautes falaises, sa palette de bleu est juste magique : bleu azur, bleu turquoise, bleu intense, ... Bô, bô, bô qu'on vous dit !

 

Randonner jusqu'à la calanque d'En-Vau

 

Une autre beauté nous attend : le belvédère d'En-Vau depuis le col de l'Oule. Vous le savez, nous ne sommes pas des plus sportifs qu'il y ait mais quand on pense pouvoir accéder à un point de vue sublime, on marche au moral. Nous grimpons et grimpons et grimpons encore pour en fait arriver derrière la calanque : nous la surplombons, nous l'admirons dans toute sa splendeur. Je vous jure il vous faut garder de l'énergie pour ça. Et là, et bien, on ne peut que mettre ce point de vue en n°1, vraiment. On y serait resté des heures encore...

 

Belvédère d'En-VauPrendre de la hauteur à En-Vau

 

INFOS PRATIQUES | Calanques de Port-Miou, Port-Pin & En-Vau

Accès :
- en voiture : parking à la presqu'île de Port-Miou à Cassis (8€) ou dans les rues alentours, ou parking du col de la Gardiole (peu de places, accès restreint selon saison, se renseigner)

Étapes de notre randonnée : 
— 1. Du parking à la Calanque de Port Miou : 5-10min de marche toute simple
— 2. De la Calanque de Port-Miou à la calanque de Port-Pin : 30min de marche, petite montée assez facile
— 3. De la calanque de Port-Pin à la calanque d'En-Vau : 1h de marche bien comme il faut avec une bonne montée puis descente/escalade difficile sur un pierrier, attention roches glissantes (polies par le passage des visiteurs).
— 4. De la calanque d'En-Vau au belvédère d'En-Vau : montée assez raide, encore 1h de marche
— 5. Retour vers le parking de Port-Miou : soit reprendre le même chemin qu'à l'aller soit passer par le grand sentier par le haut
Total : 5h de marche bien comme il faut, sans compter les pauses photo | 600m+

— Calanque d'En-Vau
Beauté : ♡♡♡ | Difficulté de marche : haute | Fréquentation : +++ (surtout en été)
Conseil : s'y rendre le matin (le plus tôt possible) car la calanque est vite à l'ombre et vite bondée. Pour vous donner un exemple, en fin mars, à 12h30, elle était déjà à moitié dans l'ombre.

— Calanque de Port-Pin
Beauté : ♡♡ | Difficulté de marche : moyen | Fréquentation : ++
Conseil : avancez-vous sur les rochers pour longer la calanque et observer sa profondeur et admirer ses belles couleurs turquoises.

— Calanque de Port-Miou
Beauté : ♡♡ | Difficulté de marche : facile | Fréquentation : ++ (pas d'endroit pour  vraiment se poser)
 

Escapades entre Cassis et La Ciotat

— Cassis, petit port de pêche coloré

Visiter Cassis

 

Nous avons poussé le bouchon un peu plus loin — qui a pensé à la pub de Maurice ? :D — vers Cassis — on préfère vous prévenir de suite : contrairement au fruit, on ne prononce pas le "s" de Cassis ; les cassidiens ne sauront que vous le faire remarquer en cas d'erreur ;) —. Ce fut notre pied à terre pendant deux petits jours pour nous aventurer dans les calanques de Port-Miou, Port-Pin et En-Vau, rouler un peu plus à l'Est sur la route des Crêtes et rejoindre La-Ciotat qui a aussi deux calanques à elle. La route pour s'y rendre depuis Marseille (la D559) est vraiment chouette, serpentant entre vignobles et pinèdes.

Cassis, c'est un joli petit port de pêche coloré coincé entre les calanques et le Cap Canaille, haute falaise tombant sur la mer avec 363m de hauteur — c'est qu'il doit y avoir du beau point de vue par là-haut ! Ah mais attend, on y va bientôt ;) — et d'une belle couleur tirant vers le rouge. Ici, il fait bon vivre, surtout en période non estivale. Ses jolies plages avec eau turquoise en prime et ses ruelles étroites dont le carrefour est tantôt occupé par une fontaine tantôt par un marché qui sent bon la Provence font fureur en été. Les belles villas positionnées en hauteur retrouvent alors leurs propriétaires qui viennent passer du bon temps. On a aimé son charme, son calme, sa propreté et ses bons restaurants.

 

Jolies plages de CassisGrandes villas sur les hauteurs de Cassis

 

— La route des Crêtes sur le Cap Canaille

Aller sur le Cap Canaille

 

En cette belle matinée, nous montons donc sur le Cap Canaille et les falaises Soubeyranes, les plus hautes falaises maritimes d'Europe, en empruntant la fameuse route des Crêtes. Cette D141, reliant Cassis et La Ciotat sur 15km (à faire dans ce sens d'ailleurs pour être côté mer), est une belle expérience d'un voyage en Provence. Serpentant au dessus des massifs, elle offre  de belles perspectives sur les calanques, la Méditerranée et les îles de Marseille. Chaque lacet au bord du gouffre est prétexte à un superbe point de vue ; la voiture n'a pas le temps de chauffer qu'on s'arrête à nouveau. On frôle la roche de cette belle couleur ocre (ça change des calanques pour le coup ! Elle est encore plus belle au soleil couchant) pour s'approcher du vide (il ne faut pas trop avoir le vertige !), sentir l'air iodé sur son visage et contempler ce spectacle de la nature. Nous sommes au sommet, si grands et si petits à la fois.

Attention, l'accès à la route des Crêtes peut être restreint en cas de grand vent. Des panneaux sont alors placés aux extrémités empêchant le passage des véhicules. N'hésitez pas à vous renseigner avant auprès de la police municipale
Attention bis, les points de vue sont nombreux mais très souvent non protégés.

 

Sillonner sur la route des CrêtesAdmirer la vue depuis les falaises de SoubeyranesVisiter les calanques de Cassis

 

— Les calanques de La Ciotat

En arrivant à La Ciotat, on a souhaité, tant qu'à y être, faire un petit détour pour découvrir ses deux calanques. Les calanques du Mugel et de Figuerolles sont bien différente de celles de Marseille notamment par leur couleur ocre qui surprend après s'être habitué au calcaire blanc, mais aussi par leurs formes surprenantes données par le vent et la mer au fil du temps. La première se découvre en se baladant dans le parc botanique du Mugel pour voir les différentes petites criques et observer l'île verte, il faut descendre par de grandes marches sur la plage de galets de la seconde.

Notre avis : La calanque de Mugel pourrait être jolie même si très "simple" mais à proximité de grands entrepôts et grues du port ce qui enlève inévitablement du charme à ce petit coin. La calanque de Figuerolles est juste bien moins belle que toutes celles que nous avons pu voir les jours passés, tellement moins que nous n'avons pas pris de photo.

 

INFOS PRATIQUES | Calanques de Mugel & de Figuerolles

Beauté : ♡ | Difficulté de marche : facile | Fréquentation : ++

Accès : en voiture seulement
- garer avenue du Mugel ou dans une de ses rues perpendiculaires (souvent payantes mais pas toujours — cherchez l'intrus ;). 
- petit parking en haut de la calanque de Figuerolles mais très petit et payant
 

Nos conseils pour visiter le parc national des Calanques

 

— Quand visiter le parc national des calanques ?

On vous conseillerait d'éviter les grands week-ends, les dimanches et tant que possible les vacances scolaires (oui pas évident on peut le comprendre).

La meilleure période est de mi-septembre à mi-juin, autrement dit pas les grandes vacances.

En haute saison, on vous conseille de vous lever de bonne heure pour profiter de la quiétude du lieu et ne pas crouler sous la chaleur.

Nous y étions fin mars et c'était top à une petite exception près : impossible de se baigner : l'eau était gelée ! Même Vincent au sang un quart breton et un quart normand n'y a mis que le petit orteil quelques secondes. Plus sérieusement, à cette période de l'année, le soleil était parmi nous, niveau températures nous n'étions pas trop mal non plus (entre 15 et 20°C). Bon j'avoue qu'il fallait encore le petit pull de temps en temps avec le petit mistral ou à l'ombre et que j'aurais pas dit non à quelques petits degrés en plus; et enfin il y avait (presque) persoooonne et ça, ça vaut tout l'or du monde non ?

— Accès restreint aux calanques pour risque d'incendie

Il est possible que l'accès aux calanques soit totalement interdit pour risque d'incendie, en particulier lors de fortes chaleurs et de grands vents.

Renseignez-vous avant :

  • serveur vocal : 0811 20 13 13 (0.06€/min)
  • application mobile "myProvence Envie de balade"

— Comment s'habiller pour randonner dans le parc national des calanques ?

Parce que nous pensions que c'était de simples balades, nous avons fait les frais de quelques erreurs niveau tenue... 

  • Des chaussures de rando ! Faites pas comme moi (Clémence) à y aller en petites baskets (et pensez même pas aux tongs ! ou du moins mettez les dans le sac à dos pour les porter sur les plages). Les sentiers peuvent ne pas être faciles selon ceux que vous empruntez : des gros cailloux qui roulent, des racines de pins parasols dans lesquelles on se prend les pattes, des roches lisses et qui glissent (car polies avec le passage des visiteurs). Et puis, après plusieurs heures de marche, la fatigue se fait sentier et il ne faudrait pas faire un faux pas et se fouler la cheville hein !
  • Casquette ou chapeau, le soleil brille ici toute l'année
  • Un short ou pantalon où vous êtes bien : les sentiers ne sont pas tous évidents, va peut-être falloir crapahuter quelques fois donc je vous déconseille le jean moulant (je sais de quoi je parle...) Un bon sac à dos car, vous allez voir, y aura besoin de prendre quelques trucs ;)

— Quoi prendre dans son sac à dos pour une randonnée dans les calanques ?

Il va vous en falloir un plutôt grand car vous allez surement devoir y mettre :

  • De l'eau, de l'eau, de l'eau ! Ca monte, ça descend, le soleil tape, bref il vous faudra des litres d'eau.
  • De la crème solaire ! L'ombre est assez rare par là-bas et avec la réflexion du soleil sur l'eau, on n'est pas à l'abri d'un bon coup de soleil, même fin mars.
  • Des sandwiches si vous pensez y passer la journée. Rares sont les calanques avec un petit snack ou un petit bistrot, et tant mieux d'ailleurs hein, cette nature sauvage est si belle telle qu'elle. 
  • Un petit sac plastique pour ramener les déchets, on ne voudrait pas abimer cette belle nature hein ! (et surtout les mégots pour les fumeurs car un feu peut vite partir par ici)
  • Si vous comptez vous baigner, pensez au maillot, serviette de plage et éventuellement chaussures d'eau et masque et tuba si vous voulez scruter les fonds marins.

 

Ne pas prendre :

  • Si vous avez un drone, pas la peine de vous embêter à le prendre. Son utilisation est interdite dans tout le parc national des calanques.
  • Enfin, inutile d'embarquer tente ou duvet pour bivouaquer car interdit.

— Quelques idées de journée type

Pour vous donner un ordre d'idée de ce qu'il est possible de faire dans une journée, on vous donne ci-dessous les journées que nous avons passées :

  • Calanque de Sormiou + Belvédère sur les calanques de Morgiou et Sugiton + Calanque de Sugiton
  • Calanques de Cassis : Port-Miou + Port-Pin + En-Vau
  • Route des Crêtes + Calanques de La Ciotat + Calanque de Callelongue + coucher de soleil aux Goudes

— Où voir le coucher de soleil ?

Un peu comme à Marseille, le coucher de soleil on veut le voir de partout ! Il y a plus de spots à coucher de soleil que de jours à coucher de soleil... Encore une fois va falloir faire des choix. On vous propose donc deux jolis endroits :

  • belvédère sur la route des Crêtes
  • le Cap Croisette aux Goudes 

— Où dormir pour visiter les calanques ?

Tout dépend bien sûr des calanques que vous souhaitez voir.

  • Pour Les Goudes, la calanque de Callelongue, de Marseilleveyre et celle de Sormiou, on vous dirait de loger à Marseille (voir notre section "Où dormir à Marseille?" par ici).
  • Pour les calanques de Port-Miou, Port-Pin et En-Vau, on vous conseille de dormir à Cassis. Nous avions trouvé un chouette appartement en plein cœur de la ville de Cassis : l'appartement Esterelle (Tarif : 70€ la nuit pour deux). On le conseille vraiment car super mignon, fonctionnel, et super bien situé pour ensuite dîner dans de bons restos et se balader dans la ville.

 

Où dormir à Cassis

 

  • Pour les calanques de La Ciotat, vous pouvez soit dormir à La Ciotat (facile celle-là :p) ou rester à Cassis et vous rendre à La Ciotat en passant par la route des Crêtes.

— Où manger à Cassis ? Où acheter quelques trucs pour pique-niquer ?

Nous avons dîné dans deux restaurants : L'Escalier & Le Bonaparte (menus 20aine d'€ entrée-plat-dessert) avec une préférence pour le premier.

Pour acheter quelques trucs pour pique-niquer dans les calanques, on vous conseille vivement  la boulangerie La Tarte Tropézienne. Pain, viennoiseries, quiches et focaccias tout simplement délicieux !

— Encore plus d'infos ?

Retrouvez tout plein d'information sur les différentes calanques :  www.calanques13.com

 
Alors, ça vous tente ou pas ? Quand allez-vous randonner dans les calanques ?

 

 

Vous voulez garder cet article sous le coude et vous êtes sur Pinterest ? Épinglez-le  ;)

un week-end Calanques Pinterest Le temps se figerandonner dans les calanques Pinterest blog voyage

 

 

On vous fait des bisous et vous dit à bientôt !

Le temps se fige aux Goudes
À bientôt pour de nouvelles histoires et aventures palpitantes,
Clémence + Vincent
Vous aimerez aussi
Notre petit guide pour visiter Marseille en 3 jours

Notre petit guide pour visiter Marseille en 3 jours

Visiter Marseille, cette ville du sud, ne nous avait jamais tapés à l'œil outre mesure. C'était plus pour son parc national des calanques, son eau turquoise, ses à-pics rocheux, son accent chantant et sa cuisine gourmande que nous nous disions y aller un jour. Et ce jour est arrivé.
Road trip en Provence — Nos 10 coups de cœur

Road trip en Provence — Nos 10 coups de cœur

Alala la Provence, on l'aime, on l'adore, on ne s'en lasse pas ! Partis sur les chemins de la lavande entre Alpes-de-Haute-Provence et Vaucluse, on revient aussi avec 10 coups de coeur : 10 endroits, villages ou parcs à ne pas manquer pour vivre un vrai bonheur pour le sens !
La camargue — Un petit coin de France paisible

La camargue — Un petit coin de France paisible

Pour ce grand week-end de Pâques, direction la Camargue. Ce bout de France isolé, séparé du reste du pays, enveloppé par les deux bras du Rhône nous a happé pour quelques jours sous le signe de la tranquillité et du dépaysement. On vous livre quelques idées pour déconnecter lors d’un grand week-end.
6 commentaires

Profil de Kathou
27 avril 2019 à 23:57
C'est beau ! Bisous
Répondre
Profil de Clémence
28 avril 2019 à 22:35
Merci Catherine ! C'est vrai que c'est beau :) Bisous !
Répondre
Profil de Corinne - La World Coolture
28 avril 2019 à 20:31
Très chouette article que l'on ne manquera pas de venir consulter quand l'heure viendra pour nous d'aller faire un tour dans ce coin de France (depuis le temps qu'on le dit) !
Répondre
Profil de Clémence
28 avril 2019 à 22:36
Merci Corinne ! Ravis qu'il vous ait plu ! Ce petit coin de France est sublime, on vous souhaite d'y aller un jour (n'hésitez pas si vous avez des questions, on essaiera de répondre au mieux ;) Des bisous
Répondre
Profil de Delphine
30 avril 2019 à 19:56
Article parfait ! Publié pile poil au moment où je m'apprête à ... randonner dans les calanques, de belles photos, de bons conseils, de belles photos, de bonnes adresses, de belles photos : bref, au top ! Vous m'avez vendu du rêve avec Sugiton.
Répondre
Profil de Clémence
1 mai 2019 à 21:29
Merci Delphine ! Contents qu'il puisse t'aider dans la préparation de ton séjour par là-bas. C'est vrai qu'on a eu une préférence pour Sugiton mais les autres sont canons aussi hein. Profites bien, très bon séjour à toi !
Répondre
Prévenez-moi d'un nouveau commentaire sur cet article par email
Prévenez-moi d'un nouvel article par email

Newsletter

Photo de nous dans un miroir
Salut, nous c'est Clémence et Vincent, un couple de toulousains qui a la bougeotte. On partage ici nos instants aux 4 coins du monde ou à côté de chez vous.
Et si ça devenait les vôtres ?
Clémence + Vincent

Retrouvez-nous @Letempssefige