Le temps se fige
Between nature and history

Un week-end à Amsterdam

20 août 2017
Un week-end à Amsterdam

"Quoi vous n'avez jamais été à Amsterdam ? Mais c'est à seulement 1h de vol de Toulouse !", voilà les phrases que nous avons pu entendre ces dernières années. Alors voilà, nous y avons ENFIN été, certes pas en avion car nous avons préféré faire un road trip dans le pays pour suivre les routes des tulipes et pas en week-end non plus car c'était en fait deux jours dans la semaine, mais nous y avions été et c'était plutôt sympa. Et hop, une nouvelle capitale européenne, check !

C'est vrai que la capitale des Pays-Bas est très facile d'accès. À seulement une petite heure d'avion depuis Paris ou Toulouse, elle s'offre idéalement pour une escapade découverte lors d'un grand week-end. On la retrouve décrite dans plusieurs blogs voyage. Ici, on vous donne les endroits qui nous ont marqués lors de nos balades et quelques chiffres qui décrivent assez bien la ville. Ensuite, on vous parle de King's Day, une fête complètement dingue dans tout le pays et dont nous avons pu avoir un léger aperçu lors de notre virée à Amsterdam.

Que faire et que voir à Amsterdam et aux alentours ?
 

Se balader à Amsterdam

Amsterdam n'a pas l'allure d'une capitale comme peut l'avoir Paris ou Londres mais il y a tout de même beaucoup de choses à faire. Cette capitale européenne se visite à pied ou à vélo. Nous avons choisi la première option comme à notre habitude. Et puis, des vélos, il y en a déjà beaucoup de toute façon^^ Il y en aurait près de 880 000, soit plus que d'habitants ! On se réserve cette activité pour une prochaine fois.

On flâne doucement donc dans ses rues, entre ses maisons penchées, ses jolies boutiques et ses coffee-shops. Nous avons été étonnés de découvrir les grandes fenêtres des appartements des rez-de-chaussée sans volet ou rideau nous laissant regarder, avec curiosité, les intérieurs ou parfois même des moments de vie des habitants.

Mais pourquoi les maisons sont-elles penchées à Amsterdam ?
L'eau ayant une grande place dans la capitale néerlandaise, il a donc fallu trouver de la place. Les maisons sont donc très étroites et les escaliers à l'intérieur aussi. Impossible donc de monter des meubles comme des canapés ou des lits en passant par ces petits escaliers. Le pignon des façades est alors souvent équipé d'une poulie pour permettre de monter de tels meubles à l'étage.  Afin d'éviter que les meubles n'abîment les façades lors de leur montée, les maisons ont donc été faites penchées vers le canal. Astucieux, non ?
Maisons typiques d'Amsterdam
Un week-end à Amsterdam Coffee-shop à Amsterdam

 

Dans le centre

Nous nous sommes aventurés derrière la Centraal Station pour se promener sur les quais... Rien d'extraordinaire si ce n'est qu'on pense évidemment à la chanson de Jacques Brel. "Dans le port d'Amsterdam, y a des marins qui chantent, les rêves qui les hantent, au large d'Amsterdam...". Ça donne le ton.

Bitte d'amarrage en forme de tête de mouton Oiseaux dans le ciel

 

Nous avons continué vers le sud en passant par le Dam, la place principale de la ville, pour arriver au Het Begijnhof. Ce béguinage, fondé au XIVe siècle, est un très bel endroit hors du temps et toujours habité par des femmes. On est évidemment surpris quand on rentre dans le lieu par sa tranquillité. Attention le silence y est demandé et est requis si on veut que ce lieu reste aussi paisible et continue à accueillir des visiteurs.

Façades du Het Begijnhof
Parc du Het Begijnhof Chapelle du Het Begijnhof

 

Sans transition aucune, passons à un des quartiers les plus connus d'Amsterdam (vous voyez lequel c'est ?). On compte, apparemment 900 prostituées dans cette capitale (c'est bon, vous l'avez ?). On veut bien sûr parler du fameux quartier rouge "Red Light Distric". Ces dames s'affichent en vitrine au dessus de laquelle un néon rouge est allumé, d'où le nom. On compterait environ 290 vitrines. Le quartier est très animé en soirée, nous avons donc décider d'y aller à ce moment-là. J'(Clémence) avoue que j'étais assez réticente à l'idée d'aller voir ces fameuses "dames déshabillées en vitrine" mais on m'avait bien dit que c'était à faire. J'ai pris mon courage à deux mains et nous y sommes allés. Finalement, j'ai été agréablement surprise (n'y voyez là aucun sous-entendu) par la propreté et l'encadrement des lieux et des dames. C'est vraiment un endroit à part (difficile de trouver un adjectif pour le coup...).

Dans le quartier de Grachtengordel

On se promène tranquillement près des canaux Singel, Herengracht, Keizersgracht et Prinsengracht. Je reprends les mots du guide du Routard qui m'ont beaucoup amusée : "À Amsterdam, on ne change pas facilement de trottoir : il faut contourner l’eau pour aller chercher un pont plus loin.", c'est exactement ce qui décrit les balades autour de ces canaux qui font, en parti, le charme de la capitale.

Amsterdam compte quasiment autant de canaux que Venise : 160 mais la bat totalement sur le nombre de ponts : 1281 officiellement (2000 avec la banlieue) contre 430 en Italie.

 

Le long du canal Singel, on trouve le Bloemenmarket, le marché aux fleurs, installé depuis 1862. Ici, la tulipe est reine et sous toutes ses formes : coupée, en bouquet, en pot ou en bulbe, vous aurez l'embarras du choix. Bien sûr, ses copines, jacinthes, narcisses et roses sont aussi de la partie.

Bon à savoir : Il vaut apparemment mieux acheter des bulbes en septembre-octobre pour avoir les "tout frais" de la saison courante, juste avant de les planter.
INFOS PRATIQUES | Bloemenmarket, le marché aux fleurs

Plusieurs stands pour acheter fleurs fraiches, bulbes et souvenirs.

OUVERTURE : tous les jours de 9h30 à 17h30, le dimanche de 11h à 17h30

 

Juste à côté, il y a le cinéma Tuschinski : pas besoin d'aller jusqu'à y voir un film, juste le hall est un délire architectural à lui tout seul, à voir. L'idée est aussi de s'aventurer dans les petites rues pavées avoisinantes. Elle sont souvent longées de jolies boutiques, cafés ou bars à jus de fruit au style vintage ou rétro-chic.

Façades de maison dans une rue pavée à Amsterdam
Maisons typiques d'Amsterdam Canaux et ponts à Amsterdam et bâteau orange
un week-end à Amsterdam
Boutique Love stories

Canal d'Amsterdam aux couleurs d'automne

 

Plus au nord, on trouve le musée le plus visité d'Amsterdam : la Anne Frank Huis (La maison d'Anne Franck). Quelques semaines avant ce road trip aux Pays-Bas, nous nous posions encore la question de la visite de ce type de musée, principalement d'un point de vue éthique. Allions-nous ressortir grandi d'une telle visite ? C'est généralement ce que nous attendons d'une visite d'un musée que ce soit en terme d'épanouissement, de ravissement, d'inspiration ou simplement de connaissance. Il a fallu parcourir plusieurs blogs et en parler autour de nous pour nous convaincre d'y aller. À peine entrés, les conversations s'éteignent et le cœur se serre. La visite est très bien organisée car cadencée par l'audio-guide mis à disposition et donc silencieuse grâce à ces mêmes appareils. Les photos ne sont pas autorisées, ce qui est appréciable (si ce n'est normal) dans ce type de lieu. Difficile de trouver les mots car on en ressort sans mais une émotion se lit sur les visages des visiteurs sortants, une désolation, une tristesse, un frisson.

INFOS PRATIQUES | Anne Frank Huis

CONSEIL : achetez vos billets en ligne, si possible bien en avance

TARIF : 9€ par personne ou 9,50€ par personne pour un achat en ligne, audio guide inclus

HORAIRES : 9h-15h pour les billets achetés en ligne, 15h-22h pour les billets achetés à l'entrée (prévoyez alors qu'il peut y avoir énormément de queue - nous avons attendu 1h30 !)

SITE WEB : www.annefrank.org

 

Le soir, la ville revêt ses habits de lumière qui se reflètent sur les eaux des canaux. On adore !

Façades de maison d'Amsterdam éclairées
Vélo sur pont à Amsterdam en pleine nuit Amsterdam de nuit
canal d'Amsterdam de nuit

Dans le quartier des musées

Amsterdam compte 75 musées, certains sont bien sûr situés dans ce quartier comme le Rijksmuseum, un petit Louvre, où l'on trouve devant le fameux logo I AMSTERDAM.

Rijksmuseum IAMSTERDAM et tulipes

 

Impossible de manquer le musée Van Gogh. Alors c'est vrai qu'on dit souvent qu'on n'est pas très musée et pourtant il est rare qu'on n'aille pas en voir au moins un durant un séjour... Mais vous voyez, il y a des musées qu'on ne peut pas éviter. Ils ont quelque chose de spécial, d'unique. Le musée Van Gogh à Amsterdam fait partie de ce genre de musée. Et puis, nous apprécions particulièrement les œuvres de l'artiste. Très nuancées dans les couleurs, elles sont comme des poèmes, remplies de sensibilité comme l'était sûrement le très célèbre peintre néerlandais. Le musée abrite la plus grande collection de Vincent Van Gogh : plus de 200 tableaux, 500 dessins et des 100aines d'esquisses. Les œuvres proviennent essentiellement de la collection personnelle du frère du peintre à l'oreille coupée qui a choisi de les confier à la Fondation Van Gogh. On a trouvé le musée très bien conçu pour suivre la vie de l'artiste.

Comptez environ 2h de visite
Escalier du musée Van Gogh Etages du musée Van Gogh Escalier du musée Van Gogh
INFOS PRATIQUES | Musée Van Gogh

OUVERTURE : tous les jours

HORAIRES : 9h-17h (novembre-février), 18h le reste de l'année, 22h vendredi

TARIF : 17€ adulte sans audio-guide, 22€ avec, gratuit pour les 0-17ans.

SITE WEB :  www.vangoghmuseum.nl
 

KING'S DAY, ou comment voir la vie en orange

Kings's Day est LA fête la plus importante de l'année pour les Amstellodamois (pas facile comme nom d'habitant non ?). Elle a lieu le 27 avril pour célébrer l'anniversaire du roi. Au final, il faut imaginer une immense feria avec de la musique à fond véhiculée par des enceintes géantes sur les bateaux passant de canal en canal, de l'alcool à gogo, en particulier de la Heineken (et les alcoolisés qui vont avec) et du orange sur toutes les têtes (lunettes, chapeaux, colliers, ...). À vrai dire, nous n'avions pas du tout regarder les manifestations prévues pour ce jour férié mais les avons vite découvertes. La musique est forte, toutes les générations sont descendues dans les rues rire, danser, chanter ensemble, de la joie, de la joie, de la joie. C'est un visage d'Amsterdam que nous ne nous attendions pas à découvrir. Ça peut être sympa d'y aller entre amis pour ceux qui aiment faire la fête.

Mais pourquoi orange ? Cette question nous a évidemment traversé l'esprit ! Le orange est la couleur officielle des Pays-Bas mais pourquoi ? C'est en fait en rapport avec le drapeau du pays. Effectivement, ça ne devient pas plus clair puisque le drapeau n'a pas cette couleur. Explications : à l'origine, l'orange remplaçait le rouge. C'est Guillaume d'Orange-Nassau qui construisit les Pays-Bas en regroupant plusieurs régions à la suite de la révolte des Orangistes contre le roi d'Espagne Philippe II, pour l'indépendance du pays. L'orange fit alors parti des trois couleurs du drapeau mais fut changé en rouge car plus visible en mer.Il resta cependant lié à la maison royale et au peuple.
Bâteaux sur les canaux d'Amsterdam pour Kinnf's day
Des vélos partout Une fille fait un selfie avec un verre remplie de bierre tenu entre ses dents
Selfie avec verre de bière dans la bouche, pourquoi pas ?
Bâteaux sur les canaux d'Amsterdam avec des gens habillés en orange
 

Nous ne sommes restés que deux petits jours à Amsterdam, dont un où la plupart des sites étaient fermés pour cause de King's Day. Nous l'avons vraiment survolé. Nous voulions profiter de ces vacances à notre rythme, flâner dans les rues sans but précis, se promener au bord des canaux et observer furtivement les bateaux passés, arpenter les rues des quartiers les plus typiques, ... comme un avant-goût de ce que la ville à offrir en pensant déjà y revenir un jour pour mieux en profiter. D'ailleurs, nous avons déjà fait une petite sélection de chouettes adresses que nous aimerions faire (on vous la met en bas). N’hésitez pas à compléter si vous connaissez bien la ville.

Pour ceux et celles qui veulent découvrir les alentours de la capitale lors d'un grand week-end, on peut vous conseiller quelques endroits hollandais et plus généralement néerlandais bien sympathiques (et oui, ne pas confondre la Hollande et les Pays-Bas ;). Il y a vraiment de quoi faire à moins d'une heure de route de la capitale. Et pour ceux qui viendraient dans le coin entre mi-mars et mai, n'oubliez pas qu'il y a des champs de tulipes en fleur qui n'attendent que vous.

Alors vous y allez quand ?

Amsterdam, un city trip dans une capitale à taille humaine et où l'on se sent bien.
 

Quelques infos pratiques pour passer un grand week-end à Amsterdam

 

Comment se rendre à Amsterdam?
- En AVION à destination de l'aéroport Schipol Amsterdam Airport
Comptez 1h10 de vol depuis Paris ou Toulouse

- En TRAIN jusqu'à la gare Centraal Station à Amsterdam : avec le train Thalys qui vient de Paris environ 8 fois par jour.
Comptez environ 3h30 de trajet et 120€ l'A/R.

- En BUS : avec l'Eurolines qui arrive à Station Duivendrecht, au sud-est d'Amsterdam sur la ligne 54 du métro (8h environ de trajet)

- En VOITURE (pour ceux qui viennent de Toulouse comme nous, comptez 1000km de route soit 10h de voiture - on a choisi de s'arrêter à Fontainebleau le temps d'une journée pour faire une pause et reprendre la route le lendemain).
Il y a plusieurs P+R (Park and Ride) à la périphérie d'Amsterdam. Il faut compter 8€ pour 2 à condition de prendre les transports en commun et de bien penser (!) au check-in et check-out à l'entrée et à la sortie du bus ou du tramway.
Quelques adresses à tester

> Où dormir ?
- CitizenM Amsterdam : pour dormir dans un hôtel branché à la déco moderne
- V Frerediksplein : pour dormir dans un hôtel au look rétro
> Trouver un autre logement à Amsterdam

> Où manger ?
- Hans & Grietje (déjà testé) pour manger de bons petits plats (omelettes, sandwichs, crêpes, ...) servis avec une petite salade - 12€ environ par personne (plat + boisson)
- De Drie Graefjes : pour bruncher avec des mini clubs sandwichs dans un cadre cosy
- SLA :  pour manger bio et composer soi-même ses salades
- Coffe & Coconut : pour une cuisine relevée dans un endroit branché

> Où faire une pause sucrée ?
- Winkel 43 : pour goûter à la meilleur tarte aux pommes de la ville
- Pancakes Amsterdam : pour manger des pancakes bien sûr (on adore ça)

> Quoi faire ?
- De Hortus Botanicus Amsterdam, le jardin botanique d'Amsterdam
- une balade à vélo - compter 15€
À bientôt pour de nouvelles histoires et aventures palpitantes,
Clémence + Vincent
Vous aimerez aussi
4 commentaire(s)

Profil de Aurore
31 octobre 2017 à 13:45
Jolies photos, j'adore les maisons le long du canal ! J'y suis allée une semaine en février 2008 si ma mémoire est bonne et j'avais adoré l’atmosphère de la ville. J'y retournerais bien à la belle saison et, d'ailleurs je regrette un peu d'avoir loupé un WE que que le CE proposait de faire là-bas en septembre :(
Profil de Clémence +  Vincent | Le temps se fige
19 novembre 2017 à 15:43
Merci Aurore pour ce joli message ! Cette ville est si paisible, on comprend que tu l'aies adoré. Mais oui, à la belle saison, ça vaut le coup d'y aller et peut-être de sortir aussi un peu de la ville pour aller admirer les champs aux milles tulipes. Un spectacle magnifique !
Profil de Christiane Das
Christiane Das
9 août 2018 à 22:35
Je m'inspire de votre récit amstellodamois pour visiter la ville lors d'une rando vélo sur 4 jours, fin de ce mois (Kinderdijk, Gouda, Amsterdam, Haarlem, Delf, Rotterdam) Très beau blog dans le choix des mots et de photos, magnifiques, j'ai hâte...
Profil de Clemence
11 août 2018 à 13:30
Ravis de pouvoir vous aider à planifier à votre séjour et merci pour ce message attentionné ! Cela doit être super sympa de visiter Amsterdam et ses alentours en vélo, cette région s'y prête tellement bien. On vous souhaite d'y passer un agréable moment ! Bon séjour !
Salut, nous c'est Clémence et Vincent, un couple de toulousains qui a la bougeotte. On partage ici nos instants aux 4 coins du monde ou à côté de chez vous.
Et si ça devenait les vôtres ?
Clémence + Vincent

Retrouvez-nous @Letempssefige


    © Le temps se fige | Blog voyage
    Tous droits réservés | Mentions légales